Maroc

Dépenses publiques : le gouvernement marocain dit stop aux excès

Alors qu’il demande plus d’efforts à ses grands contributeurs, l’État doit aussi montrer l’exemple sur son train de vie. Le poids des dépenses de fonctionnement reste un sujet de controverse surtout face à la qualité du service public rendu. Comme les précédents gouvernements, l’équipe actuelle s’engage sur la rationalisation des dépenses de fonctionnement dans la note de cadrage macroéconomique triennale. Au-delà des promesses, il faudra vraiment faire bouger les lignes. Non seulement la réforme fiscale tarde, mais une partie des...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page