Maroc

Consulting. Mohamed Khaldi : “La digitalisation n’est plus une option”

Implanté au cœur de la métropole, Admiral Digital Consulting apporte à ses clients une expertise dans le conseil et les services en systèmes d’information. Et ce, dans tous les domaines d’activité, notamment, la finance, la santé et la distribution. Entretien avec Mohamed Khaldi, DG du groupe.

Quel est l’intérêt de l’installation d’Admiral digital Consulting dans la région de Casablanca ?
Casablanca, cœur économique et financier du Maroc, héberge l’ensemble des grands établissements financiers et industriels. Ces organismes ont une forte maturité data et il se trouve que nos solutions et nos offres répondent à leurs besoins dans le cadre de leur transformation data-driven.

Quel est le business model d’Admiral Digital Consulting ?
Notre modèle économique repose sur la fourniture de prestations à nos clients sur nos domaines d’expertise. Ces prestations regroupent les missions de conseil, de services d’intégration de nos solutions et la formation. Nous avons aussi une activité de resell des solutions dont nous sommes partenaires.

Quels sont aujourd’hui les secteurs qui sollicitent votre expertise ?
Les secteurs les plus demandeurs de notre expertise sont en premier lieu le secteur financier. S’ensuivent le secteur de la santé et le secteur de la distribution qui est en forte phase de digitalisation et surtout après la pandémie. Puis vient après le secteur des transports et l’industrie dans le cadre des chantiers industrie 4.0 pour la digitalisation des usines et l’IOT.

Parlez-nous des solutions que vous proposez dans ce sens ?
Nos solutions couvrent toute la chaîne analytique depuis la collecte des données jusqu’à leur traitement et leur valorisation. La transformation digitale des entreprises génère beaucoup de données de toutes sortes. Ces données ont besoin d’être collectées, stockées, classées, traitées, croisées… et ceci afin, d’une part, d’améliorer les performances de l’entreprise, et, d’autre part, servir de levier de croissance pour qu’elles soient des entreprises data driven. Nous offrons aussi des solutions (RPA) : robotisation des processus automatiques qui permettent d’automatiser et de réduire les temps de traitement et les erreurs des processus métiers et donc améliorer les performances des entreprises dans leur mue en entreprises automatisées.

De plus en plus d’entreprises optent pour la transformation digitale pour s’assurer une croissance dans un marché de plus en plus concurrentiel. Comment jugez-vous cet intérêt grandissant chez les opérateurs ?
Cet intérêt est amplement justifié. La transformation digitale est aujourd’hui un impératif catégorique pour toute entreprise pour réussir dans son marché car elle constitue un véritable levier de performance. Cette digitalisation des entreprises n’est plus une option. Les nouvelles technologies bouleversent nos vies, les habitudes des utilisateurs ont évolué ainsi que leurs exigences. Par conséquent, les entreprises ont besoin de se réinventer pour coller aux attentes de leurs clients, offrir les produits adéquats avec le niveau de service attendu. Ces transformations touchent le fonctionnement interne de l’entreprise (rendre les organisations plus efficaces, information temps réel…), ses interactions avec ses fournisseurs et partenaires (fluidité de l’information, réduction des coûts…) et aussi sa relation avec leur client (dialogue omnicanal, profiling personnalisation,…).

Quelles sont vos perspectives de développement ?
Nous prévoyons d’ouvrir, début 2022, une agence en France. A ce sujet, nous sommes accompagnés par BPI France et l’ASMEX. Nous menons également des projets en Afrique, via nos clients, dont nous accompagnons le déploiement de nos solutions chez leurs filiales africaines. Nous travaillons aussi sur une plateforme data hub à l’intention du monde industriel 4.0.

En termes de capital Humain, quels sont les profils que vous employez ?
Pour mener à bien nos projets, différents profils collaborent sous forme de squad chez nos clients. Ces squads peuvent regrouper indifféremment des Data engineers, qui développent les outils d’ingestion pour extraire de précieuses informations de larges ensembles de données, et assurent le nettoyage des ensembles de données, et optimiser des programmes pour améliorer les performances, la vitesse et l’élasticité.

Des Data analysts / Data scientists qui analysent les processus métiers, identifie les données et modélise les problématiques à traiter. Des product owners, qui sont responsables du recueil et de l’analyse des besoins métier, de la définition de la vision du produit à développer et de ses fonctionnalités. Ils organisent et pilotent la conception en interface avec la partie métier. Des architectes data qui créent les infrastructures de stockage, élabore l’architecture de Data Management. Des Machine learning engineer qui développent des algorithmes et des applications de Machine Learning et les mets en production, ainsi que des RPA Engineers qui prennent en charge la conception technique de la robotisation des processus métiers dans son intégralité.

Vous considérez la Big Data comme de l’or noir. Comment en faites-vous profiter vos clients ?
La croissance exponentielle des données collectées par les entreprises ainsi que leurs souhaits de les exploiter, les valoriser et en tirer un bénéfice, la question de la volumétrie devient progressivement un enjeu crucial. Les solutions Big Data actuellement couplées à l’intelligence artificielle élargissent les champs d’application allant de l’optimisation des services de la voirie via la collecte des données des capteurs des véhicules de nettoyage en temps réel, à la personnalisation des offres client des banques digitales ou l’industrie 4.0….

Carte de visite

Admiral Digital Consulting est un groupe indépendant de conseil et de services en systèmes d’information. Sa mission est d’aider ses clients à adapter leur business à la révolution numérique. L’opérateur a pour objectif d’accompagner ses clients dans leurs projets de transformation digitale axé sur l’IA/data : Self BI ou BI 2.0, big data, Intelligence artificielle, Robotic process automation. Sa vision est d’être «un fournisseur de solution de bout en bout», afin d’aider ses clients à accomplir leur transformation en les accompagnant dans leurs missions de choix d’architecture big data, d’implantation de datalake, d’algorithmes machine learning, de solutions de datavisualisation… Pour réaliser ces objectifs, Admiral Digital Consulting met l’accent sur la haute qualité de service, des solutions flexibles et abordables à des prix compétitifs, ceci tout en se concentrant sur la valeur ajoutée des entreprises.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO Docs

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page