Maroc

Clinique de Vinci : le Groupe Akdital prend la main

Le Groupe Akdital développe son réseau d’établissements de santé, étoffant d’une part l’offre de soins, et offrant d’autre part au patient marocain davantage de soins de haut niveau et une prise en charge globale aux standards internationaux. À travers l’acquisition de la Clinique de Vinci, le groupe renforce sa place d’acteur numéro 1 de la santé privée au Maroc.

Après la Clinique Jerrada Oasis (2011), la Clinique Aïn Borja (2018), le Centre international d’oncologie Casablanca (2019), la Clinique Longchamps (2019) et l’Hôpital privé Casablanca Aïn Sbaâ (2019), le Groupe Akdital renforce sa position de leader dans le secteur des soins privés avec l’acquisition de la Clinique de Vinci (Ex. Clinique El Karim).


Pour cette année, le groupe annonce l’ouverture prochaine de l’hôpital privé d’El Jadida. En 2021, le Groupe Akdital dispose de 900 lits, soit 10% de l’offre nationale privée, avec plus de 1.700 emplois directs. Rappelons qu’Akdital a fait l’acquisition de la Clinique de Vinci en association avec les professeurs Joual, Fekak et Haddad. L’opération d’acquisition de l’établissement a eu lieu le 9 novembre 2020, suite à l’obtention de l’autorisation réglementaire du Conseil de la concurrence. À la clé, 73 emplois directs répartis entre infirmiers, aide-soignants et fonction support. La Clinique de Vinci est une structure privée multidisciplinaire comprenant de nombreuses spécialités telles que la traumatologie, la neurochirurgie, la chirurgie cancérologique, l’ORL et d’autres disciplines médicales. L’établissement de santé privée compte aujourd’hui 52 lits au total, 4 salles de blocs opératoires, un service de radiologie et des salles aux standards internationaux pour une grande variété d’opérations. La clinique possède une grande expertise en urologie grâce à son plateau technique ainsi qu’à son équipe expérimentée et reconnue. L’établissement de soins est également expert dans le domaine de l’anesthésie-réanimation supervisé par le professeur Haddad, qui dispose d’une équipe d’anesthésistes de haut niveau. «Depuis l’acquisition de l’établissement, Akdital a permis à la Clinique de Vinci d’opérer des changements majeurs, notamment offrir une meilleure qualité des soins en mettant l’humain au centre du projet, offrir une meilleure prise en charge des patients grâce à des équipes professionnelles et expertes», explique le management du groupe. La Clinique de Vinci a également été «équipé d’un plateau technique ultra moderne avec des équipements dernière génération comme le laser holmium d’urologie, des moniteurs multiparamétriques et des colonnes d’endoscopie et d’arthroscopie, ou encore une réelle stratégie de développement avec une vision à long terme», fait valoir le groupe, qui affiche énormément d’ambition pour la Clinique de Vinci.

Pour le développement de sa dernière acquisition, Akdital annonce l’acquisition de technologies plus poussées au sein des blocs opératoires, de la grande chirurgie à la chirurgie hyper spécialisée. Akdital compte également développer prochainement la chirurgie robotique pour positionner la Clinique de Vinci comme pionnière dans le domaine. 

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page