Maroc

Casablanca : les carburants entretiennent l’inflation

L’indice des prix à la consommation (IPC) à Casablanca a enregistré une légère hausse de 0,1% entre septembre et octobre. Les baisses observées sur les produits alimentaires n’ont pas suffi à contrebalancer les hausses observées principalement sur la rubrique des carburants et lubrifiants.

La dernière note de conjoncture du Haut-commissariat au plan (HCP) fait ressortir une hausse de 0,1% de l’indice des prix à la consommation (IPC) durant le mois d’octobre. Une situation que le HCP explique par une baisse de 0,2% de l’indice des produits alimentaires et une hausse de 0,2% de l’indice des produits non alimentaires.

Les baisses des prix des produits alimentaires observées entre septembre et octobre 2023 ont concerné principalement les fruits (-5,1%), les poissons et fruits de mer (-1,8%) et les viandes (-0,4%).

Concernant les produits non alimentaires, les hausses des prix ont concerné principalement les carburants et lubrifiants avec 2,1% et les services de restauration avec 0,8%. Comparé à son niveau du même mois de l’année précédente, l’IPC a augmenté de 3,1%.

Cette variation est la résultante de la hausse de 7,5% de l’indice des produits alimentaires et de 0,5% de l’indice des produits non alimentaires, indique encore le HCP.

À l’échelle nationale, l’IPC a connu, au terme du mois d’octobre, une baisse de 0,1% en glissement mensuel et une hausse de 4,3% en glissement annuel. Quant aux variations par villes, l’évolution mensuelle de l’IPC a été inégale allant d’une baisse de 2,6% à Béni Mellal à une hausse de 0,6% à Laâyoune, Fès et Kénitra. 

Sami Nemli avec agences / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page