Maroc

Casa Events & Animation : Les priorités pour 2017

 

La SDL vient de présenter son plan d’action 2017. Institutionnaliser les partenariats, mettre le paquet sur la communication, réussir l’organisation des événements…plusieurs chantiers sont ouverts.


La Société de développement local (SDL) chargée des volets culturel et sportif a présenté, mardi 4 avril, son plan d’action 2017. Dans la continuité des actions menées en 2016, Casablanca Events & Animation compte poursuivre une nouvelle étape dans le développement des activités autour de WeCasablanca.

Cette marque territoriale est érigée par la société comme cheval de bataille pour promouvoir la métropole, et ce en dépit des critiques suscitées au lendemain de son lancement. «L’ambition est de propulser Casablanca au rang des principales métropoles de la méditerranée en mettant l’accent sur les valeurs. D’où le positionnement retenu, à savoir ‘Casablanca à la rencontre des mondes», explique Touda Loutfi (photo), directrice de développement de la SDL qui, en l’absence du DG Mohamed Jouahri, a pris en charge la présentation du plan d’action. Pour elle, la priorité est d’institutionnaliser le partenariat entre WeCasablanca et le premier cercle des partenaires, à savoir les sociétés de développement local, le Centre régional d’investissement et le Conseil régional du tourisme de Casablanca-Settat. Dans une deuxième étape, il s’agit de recruter un deuxième cercle de partenaires.

De fait, Casa Events et animation tourne avec un budget de 40 MDH. «Un montant insuffisant pour financer toutes les activités de la SDL, d’où l’importance des partenariats et du sponsoring », explique Touda Loutfi. La SDL organise et co-organise une série d’événements qui devront s’enchaîner très prochainement : le Festival du shopping (5-16 juillet), le Festival international de Casablanca (6-15 juillet), le Marathon international de Casablanca (29 octobre)….Pour y arriver, Casa Events et animation devra redoubler d’efforts.

La SDL a fait face à un premier «couac» avec la réouverture du complexe de Mohammed V, qui a accueilli le 3 avril le match Wac-Far. Casa Events et animations avait en charge le volet billetterie, sécurité et tout ce qui concerne les accès. Le cafouillage a été relevé à tous ces niveaux. «Il y a plusieurs parties prenantes et il fallait se concerter pour une meilleure gestion de cette réouverture», botte en touche Touda Loutfi. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page