Maroc

Bon cru pour le Réseau entreprendre Maroc

Plus de 580 demandes reçues, 102 dossiers étudiés, avce 41 nouveaux lauréats en 2015.  Le réseau table sur l’accompagnement de plus de 400 lauréats entre 2016 et 2018.


Le Réseau entreprendre Maroc (REM) a engagé une dynamique positive avec des objectifs de forte croissance durant l’année 2015. Actuellement, l’association affiche un bilan très positif avec 583 demandes reçues en 2015 dont 102 dossiers ont été étudiés. Ce qui a permis de faire émerger 41 nouveaux lauréats. Ces derniers bénéficieront concrètement d’un accompagnement consistant en une aide à l’élaboration de leur projet validé par des chefs d’entreprises, d’un soutien financier par un prêt d’honneur de 50.000 à 100.000DH sans intérêt ni caution, d’un accompagnement humain de proximité par un chef d’entreprise en activité pendant une durée minimale de 3 ans et d’un accès à un réseau local, national et international de chefs d’entreprises. Afin d’augmenter son sourcing de projets de qualité, le REM a signé des conventions de partenariat avec CEED, INJAZ, CRI, CJD, AFEM, l’ANAPEC et le Technopark. «Par ailleurs, une convention signée avec la Fondation OCP permet à notre réseau de se développer dans les régions d’El Jadida, Benguérir, Khouribga et Laâyoune» indique Asma Azeddou, directrice du REM.

Montée en régime
À terme, l’association compte sur la création de 12 sections régionales dans les villes de Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir, Khouribga, El Jadida, Benguérir, Tanger, Fès, Meknès, Oujda et Laâyoune. Par ailleurs, il faut savoir que depuis 2015, les fonds des prêts sont cautionnés par la Caisse centrale de garantie (CCG) à hauteur de 70% pour les prêts d’honneur. Et actuellement la création d’une Fondation entreprendre est en cours pour garantir les 30% restants. Considérée comme un grand acquis, une convention a été signée avec la région Rabat-Salé, ce qui représente une première source de financement public pour REM. Cela étant, le REM s’est fixé entre autre comme stratégie durant les trois années à venir de développer son pipe de candidats, d’augmenter sa capacité à transformer un candidat en lauréat et de renforcer son potentiel d’accompagnement auprès des lauréats. Ainsi, le Réseau entreprendre Maroc table sur l’accompagnement de plus de 400 lauréats sur la période 2016/2018. Pour rappel, le REM est une association de chefs d’entreprises créée en 2005 pour faire émerger et réussir de nouveaux entrepreneurs et les accompagner vers le succès de leur PME.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page