Maroc

Blé : l’enjeu, ce sera le coût !

Mardi, à l’ouverture des marchés, le prix du quintal de blé tendre a pris 22 euros pour se situer à 336 euros. En l’espace d’une semaine, ce prix a grimpé de 75 euros. Et à ce rythme, nul ne sait quand est-ce que cette flambée de prix va s’arrêter. Malgré tout, le Maroc tient bon. Il n’y a pas lieu de paniquer : les stocks constitués par le privé couvrent 4 mois et demi. Mais, il s’agit d’aller au-delà, et...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page