Maroc

Aid Al Adha: une offre en cheptel de plus d’un million de têtes à Rabat-Salé-Kénitra

L’offre en cheptel, ovin et caprin destinée cette année à l’abattage pour la fête de l’Aid Al-Adha 2020, estimée à 1,59 millions de têtes, est largement suffisante au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, a indiqué la direction régionale de l’Agriculture (DRA).

Le cheptel est réparti en 403.500 têtes à Khémisset, 200.000 têtes à Sidi Kacem, 192.000 têtes à Témara, 141.000 têtes à Kénitra, 76.000 à Sidi Slimane, 43.500 à Salé et 3.261 têtes à Rabat, précise jeudi un communiqué de la DRA.


La région de Rabat-Salé-Kénitra vit au rythme d’une activité intense en termes de préparatifs et de mesures entreprises à l’occasion de l’Aid Al Adha 1441, particulièrement pour les agriculteurs dont l’élevage est la principale source de revenu.

La direction régionale déploie ses actions conformément à l’approche stratégique du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en coordination avec les différents intervenants afin que l’opération de vente et d’acquisition des animaux d’abattage se déroule dans les meilleurs conditions sur les plans organisationnel et sanitaire dans ces circonstances particulières marquées par la propagation de la pandémie de Covid-19.

Dans le souci de faciliter la commercialisation des bétails destinés à l’abattage, la DRA a procédé de concert avec les autorités régionales et provinciales à la mise en place de six souks pilotes conformément à un cahier des charges prenant en considération les conditions de santé, de sécurité et de prévention, répartis entre Kénitra (1), Salé (2), Rabat (2) et Témara (1), ajoute-t-on de même source.

Il s’agit en outre de 47 souks hebdomadaires aménagés dans les milieux urbain et rural, répartis entre les différentes provinces de la région. Ces marchés sont contrôlés de façon quotidienne par la direction régionale de l’agriculture dans le cadre de la commission mixte composée des autorités et des services administratifs concernés pour appliquer les mesures sanitaires requises.

La DRA a par la même occasion consacré un nombre important et suffisant de masques de protection médicale et de guides autour de la gestion des souks et des mesures sanitaires préventives à appliquer à l’occasion de la fête, dans le cadre des efforts visant à endiguer la propagation de l’épidémie, qui seront distribués dans divers marchés à bétail à l’échelle de la région.

Ce guide met l’accent sur une série de mesures préventives à respecter dans la gestion de tous les marchés à bétail ainsi que les espaces aménagés à cet effet, en plus des actions à entreprentre le jour de l’Aid et les aspects liés à l’organisation de la profession de boucher et des métiers saisonniers lors de cette période.

Selon la même source, l’état sanitaire du cheptel dans les souks, notamment les ovins et les caprins, est satisfaisant grâce entre autres aux actions engagées par les professionnels du secteur et les campagnes de vaccination menées par les services vétérinaires relevant de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) contre les maladies animales contagieuses à incidences économiques.

Pour ce qui est des prix, ils diffèrent en fonction d’une série de facteurs, dont le poids, la race et la région, l’âge et le rapport offre-demande, conclut le communiqué.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page