Maroc

Aïd Al Adha 1443: l’offre en ovins et caprins couvre largement la demande

L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage de l’Aïd Al Adha 1443 est suffisante et couvre largement la demande, assure le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

« L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage de l’Aïd est estimée à près de 8 millions de têtes. La demande est estimée à environ 5,6 millions de têtes, dont 5,1 millions d’ovins et 500.000 caprins. Ainsi, les disponibilités couvrent largement la demande », indique un communiqué du ministère.


Et d’ajouter que le ministère de l’Agriculture, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, assurera un suivi rapproché de l’approvisionnement des différents marchés pour observer de près les cours des animaux commercialisés, notamment au niveau des grandes surfaces, des souks ruraux et des principaux points de vente des villes, ainsi que le suivi de l’état sanitaire des animaux par les services vétérinaires de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Par ailleurs, afin d’appuyer la logistique de la commercialisation des animaux et l’orientation des consommateurs, le ministère de l’Agriculture, en collaboration avec les autorités régionales et provinciales, renfoncera les infrastructures à travers l’installation de 30 souks temporaires spécifiquement dédiés à la vente des animaux destinés à l’Aïd dans les différentes régions du Royaume, fait savoir le communiqué.

Le ministère de l’Agriculture, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, avait créé l’année dernière 3 souks pilotes pour la commercialisation du bétail à Ain Béni Mathar (région de l’Oriental), à Azrou (région de Fès-Meknès) et à Guisser (région de Casablanca-Settat), selon un nouveau modèle qui garantit les mesures dictées par les autorités sanitaires et locales, rappelle la même source, précisant qu’à l’approche de l’Aïd, seuls les animaux portant la boucle d’identification spécifique « Aïd Al Adha » seront autorisés à accéder aux souks et aux marchés à bestiaux.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page