Maroc

Agadir : un 2e hôpital mobile en renfort contre la Covid-19

Devant la saturation de la capacité litière au sein du Centre hospitalier régional Hassan II d’Agadir et l’actuel hôpital de campagne, les autorités sanitaires sont en train d’installer une autre unité d’une capacité de 100 lits pour faire face à la recrudescence des cas de Covid.

Le Centre hospitalier régional Hassan II d’Agadir se dote d’un second hôpital de campagne. Cette nouvelle structure est en cours d’installation, à proximité du premier hôpital de campagne ouvert, il y a quelques semaines, après l’augmentation des cas liés à la Covid-19. Cette seconde unité  sera opérationnelle  dans les jours qui viennent. D’une capacité d’environ 100 lits, cette nouvelle structure vient à la rescousse des autorités sanitaires dans leur lutte contre la Covid-19 à Agadir. Il va sans dire que depuis plus de quatre semaines, les indicateurs de suivi de l’épidémie de coronavirus sont toujours en augmentation portant au total le nombre de cas confirmés de la Covid-19 durant les cinq derniers jours ( du 22 au 26 juillet) à 2.338 cas et 16 décès au niveau de la Région Souss-Massa.

Selon le bilan journalier du ministère de la Santé, les indicateurs de l’épidémie de la Covid-19 au sein de la Région Souss-Massa sont passés de 411 cas, le jeudi 22 juillet 2021, à 679 cas confirmés, le dimanche 25 juillet 2021, avant de se situer à 456 contaminations, le lundi 26 juillet 2021. Une situation qui a entraîné la saturation des services de réanimation au sein du Centre hospitalier régional Hassan II d’Agadir, alors que la capacité litière de l’hôpital de campagne est également au bord de la saturation, ce qui a poussé les autorités sanitaires et la commission de veille préfectorale d’Agadir-Ida Outanane d’ouvrir un second hôpital de campagne pour la prise en charge des cas de Covid-19 qui sont toujours en nette évolution.

Pour rappel, le premier hôpital de campagne a été doté d’une capacité de 101 lits sous forme d’un chapiteau installé, par les fonds propres du ministère de la Santé, à proximité du Centre hospitalier régional (CHR) Hassan II d’Agadir. Étant donné la stabilité des cas confirmés, avant la levée des mesures de restriction, cet hôpital de campagne a été une solution envisagée en dernier recours, avant son ouverture, il y a quelques semaines, après l’augmentation du nombre de cas confirmés.

Toutes les tranches d’âge
Dans le cadre du plan de riposte pour lutter contre la Covid-19, il a été porté à la connaissance de tous les professionnels de la santé affectés au niveau du Centre hospitalier régional d’Agadir que les congés administratifs ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre afin d’assurer la prise en charge des cas SARS-CoV en nette augmentation depuis plus de quatre semaines. En se référant aux bulletins quotidiens, c’est la préfecture d’Agadir-Ida Outanane et Inzegane-Ait Melloul qui continuent d’enregistrer le nombre de cas le plus conséquent, soit 304 cas, le dimanche 25 juillet 2021, contre 196 cas à la préfecture d’Inzegane-Ait Melloul. Elle est suivie de la province de Tiznit (78 cas), Taroudant (43 cas), Tata (32 cas) et Chtouka-Ait Baha (26 cas). Le même constat a été enregistré en ce début de semaine puisque la préfecture d’Agadir-Ida Outanane et Inzegane-Ait Melloul ont respectivement enregistré 251 et 126 cas confirmés. S’agissant du cumul des cas confirmés, il a enregistré 44.101 cas selon la Direction régionale de la santé Souss-Massa, avec 646 décès. Actuellement, toutes les tranches d’âge sont touchées par la Covid-19, notamment les jeunes qui ne sont pas vaccinés. Par ailleurs, il est à signaler que les autorités ont mis en garde, contre les dangers liés au non-respect des mesures préventives relatives à la Covid-19.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page