Maroc

Agadir : le magasin sous douane « Anas Transports », mode d’emploi

Opérationnel depuis 2018, le magasin sous douane, lancé par le groupe Anas Transports, offre toutes les formalités douanières afin que les marchandises embarquent directement sans passer par les formalités habituelles à l’intérieur du port. Détails.

Avec 84 Magasins, entrepôts et aires de dédouanement (MEAD), exploités au niveau national, ces espaces sous forme de ports secs se concentrent au niveau de l’axe Tanger-Casablanca. Bien que la Région Souss-Massa et Agadir en particulier soient connues pour leur vocation exportatrice et importatrice, elles ne disposaient pas d’entrepots pour les marchandises conduites en douane en vue de leur dédouanement. Ce n’est qu’en 2018 que le premier MEAD a été créé à Agadir par la société Anas Transports qui offre un package complet de prestations logistique (transport routier et maritime, transit et services du MEAD). Pour faire connaître ces prestations, des journées portes ouvertes ont été organisées, en fin de semaine, paar Anas Transports et le Logipôle Souss-Massa, 1er cluster dédié au développement de la logistique et transport au Maroc.


Emplacement stratégique
Étalé sur 5.000 m², le magasin sous douane Anas Transports est implanté dans la zone d’Akhlij, à 10 km du port d’Agadir et à proximité de l’intersection des principaux itinéraires de transport routier de la d’Agadir. « L’avantage par rapport à l’enceinte portuaire est tout d’abord le délai de séjour de l’enlèvement de la marchandise qui est fixé à 45 jours ouvrables dans le MEAD, en plus de la question des taxes par rapport à l’enceinte portuaire qui est un lieu de transit. Le MEAD permet aussi aux opérateurs d’importer et d’exporter à des coûts réduits et de dédouaner leurs marchandises à Agadir au lieu de Casablanca et autres ports avec un temps de transit réduit», explique Abdeslam Ibn Jawhar, PDG du groupe Anas Transports. Le MEAD offre toutes les formalités douanières afin que les marchandises embarquent directement sans passer par les formalités habituelles à l’intérieur du port, soit à Tanger Med ou à Agadir.

Les services logistiques offerts
Concrètement, le MEAD Anas Transports centralise une palette de services logistiques, notamment la plateforme de transbordement, deux chambres froides, un SAS de manipulation sous température dirigée et un autre SAS de manipulation à sec. L’ensemble des installations est certifié par l’ONSSA et d’autres normes, soit pour les produits périssables ou à sec. Le groupe vient d’obtenir récemment la certification d’OEA (Opérateur économique agréé). Actuellement, «Anas transports est le seul opérateur qui dispose de chambres froides pour encourager les exportateurs qui n’ont pas la possibilité d’avoir leurs propres installations», précise Abdeslam Ibn Jawhar. Dans la pratique, les jours et heures d’ouverture et de fermeture du MEAD Anas Transports sont ceux applicables dans les bureaux douaniers de rattachement avec des horaires de travail qui peuvent intervenir 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Trois ans après l’opérationnalisation de ce premier MEAD à Agadir, l’objectif est qu’il tourne à plein régime, dans le cadre du groupage et la mutualisation logistique dans la région.

Partenariats avec Marglory, CMA-CGEM et DB Schenker
«La société Anas Transports a déjà scellé un partenariat avec Marglory, la filiale au Maroc de Transglory, afin de permettre aux importateurs de la région de ramener leurs marchandises en groupage maritime (LCL). D’autres partenariats sont en cours de réalisation avec les groupes CMA-CGEM et DB Schenker», annonce le PDG du groupe. Pour accompagner le développement de ce service au niveau régional, la société Anas Transports prévoit une extension à proximité de la zone d’accélération industrielle Souss-Massa surtout avec la nouvelle rocade de contournement en cours de réalisation dans le cadre du programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024.

Le MEAD : mode d’emploi
Les MEAD sont soumis au contrôle permanent de l’administration de la douane et peuvent être créés à l’intérieur ou à l’extérieur des ports ou aéroports. À l’import, la conduite des marchandises du bureau douanier d’entrée, vers un magasin ou une aire de dédouanement (MEAD), est effectuée sous couvert d’une déclaration de transit ou de tout autre document. À l’entrée du MEAD, l’admission de la marchandise est subordonnée au dépôt préalable d’une déclaration sommaire et d’autres formalités. S’agissant de l’export, les marchandises destinées à l’exportation, admises dans le MEAD, sont prises en charge par un registre spécifique ou une application informatique. Leur dédouanement s’effectue conformément aux régimes d’exportation. L’exportateur fait la déclaration sur le système informatique de la douane et la dépose au bureau de l’agent douanier, posté au MEAD. C’est ce dernier qui valide le dépôt physique des déclarations.

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page