Maroc

Agadir : le groupe Diaverum acquiert le Centre d’hémodialyse

Dans le cadre de sa politique d’expansion, le Groupe Diaverum, spécialisé dans le traitement des maladies rénales, a procédé à l’acquisition du Centre d’hémodialyse d’Agadir.

Présent dans 22 pays, le groupe Diaverum, spécialisé dans la prise en charge de l’insuffisance rénale, poursuit son développement au Maroc avec l’acquisition du Centre d’hémodialyse d’Agadir (CHA). Le groupe s’est déjà associé au Centre d’hémodialyse de Marrakech (CHM) pour renforcer son offre de soins néphrologiques à destination des patients marocains. Créé en 1991 et relocalisé en 2015, le CHM a été acquis en juillet 2019. Dans le cadre de sa politique d’expansion, le groupe spécialisé dans le traitement des maladies rénales a aussi procédé à la finalisation de l’acquisition du Centre d’hémodialyse d’Agadir, malgré le contexte de pandémie. Les besoins en soins néphrologiques ne cessent de croître, avec bientôt 30.000 patients en dialyse chronique dans le royaume. Le Groupe Diaverum privilégie des structures de soins proposant une prise en charge qualitative des patients. C’est dans ce sens que les discussions ont été engagées avec les fondateurs du Centre d’hémodialyse d’Agadir en 1992.


Grandes ambitions au Maroc
«L’acquisition du CHA marque un pas décisif dans l’affirmation de nos ambitions au Maroc, pays dans lequel nous souhaitons devenir leader des soins néphrologiques», explique Salim Merouana, directeur des opérations au sein du Groupe Diaverum. Et d’ajouter : «Avec un maillage national, nous espérons faire bénéficier les patients marocains d’une prise en charge comparable à celle des voisins européens». Le Centre d’hémodialyse d’Agadir emploie actuellement une équipe pluridisciplinaire de plus de 30 personnes. «Agadir est une destination reconnue et attractive. Notre offre de soins néphrologiques sera prochainement dévoilée aux nombreux patients vacanciers et saisonniers», précise Hervé Gourgouillon, vice-président régional du Groupe Diaverum. Avec 11.000 collaborateurs, le groupe est présent en Europe, notamment en France, en Afrique, en Amérique latine, en Asie et au Moyen-Orient. Il prend en charge plus de 39.000 patients au sein de ses 427 établissements.

Vers une amélioration de l’infrastructure du CHA
«Je me réjouis de cette intégration au sein du Groupe Diaverum, qui, par sa dimension internationale et son expérience éprouvée des soins néphrologiques, devrait nous faire encore progresser avec ses bonnes pratiques de soins et son attention centrée sur l’expérience patient», précise le docteur Bachir Mounib, l’un des fondateurs du CHA. Pour sa part, Haddou Zemare, autre fondateur du centre, «Avec le concours de Diaverum, nous souhaitons améliorer notre infrastructure et nos équipements afin de continuer de recevoir les patients d’Agadir et ses visiteurs». Rappelons que la principale mission du groupe est d’améliorer la qualité de vie des patients insuffisants rénaux en proposant une prise en charge coordonnée et pluridisciplinaire des soins néphrologiques. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page