Maroc

Agadir/BHNS : l’aménagement du Pôle d’échange “Vallée des oiseaux” acté

L’aménagement du pôle d’échange de la vallée des oiseaux nécessitera près de 17 MDH. L’aire d’aménagement, qui s’étend sur 14.000 m2, permettra une correspondance entre le BHNS et les autres lignes de bus conventionnels desservant le sud et le sud-est du Grand Agadir.

Au moment où les travaux de la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) se poursuivent, et que l’appel d’offres relatif à l’acquisition des BHNS a été reporté à la date du 21 septembre 2021 au lieu du 07 prévu initialement, la Société de développement local Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains a lancé l’aménagement du Pôle d’échange Vallée des oiseaux. Ce projet, dont l’ouverture des plis est également prévue pour début septembre, porte sur la réalisation des travaux de ce pôle qui s’inscrit dans le cadre de la réalisation des travaux d’infrastructures de la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) de la ville d’Agadir. L’aménagement de ce pôle d’échange nécessitera près de 17 MDH. L’aire d’aménagement de 14.000 m2 permettra une correspondance entre le BHNS et les autres lignes de bus conventionnels desservant le sud et le sud-est du Grand Agadir. Le partage de l’espace se fera de façon à créer des quais pour les bus conventionnels, avec un accès réservé à l’entrée et la sortie. L’accessibilité de la zone administrative est assurée par 2×1 voies doubles sens et un stationnement latéral du côté des administrations. La voie adjacente à ce pôle d’échange, reliant l’avenue Hassan 2 à la zone balnéaire, sera aménagée de façon à créer des espaces piétons confortables de quatre mètres et conserver la circulation dans un sens Ouest-Est permettant de décongestionner la zone balnéaire. La sécurité des usagers de cette place est assurée via la limitation  de la vitesse à 30km/h (zone 30).


L’intégration du pôle d’échange dans son environnement
Quant à l’intégration de ce pôle d’échange dans son environnement au centre-ville, elle sera assurée par un aménagement urbain englobant un espace vert, des équipements de premières nécessités et des mobiliers urbains adaptés. L’accessibilité au pôle d’échange sera aussi garantie par un aménagement adéquat facilitant la mobilité des personnes à besoins spécifiques. Parallèlement, la Société de développement local grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains, maître d’ouvrage du projet, se propose de confier, en septembre prochain, le marché d’acquisition de véhicules BHNS pour le réseau de transport collectif en site propre (TCSP) du Grand Agadir. Il s’agit de l’acquisition de trente véhicules BHNS, en tranche ferme, et trois autres bus, en tranche conditionnelle n°1. Ces derniers viendront en complément des véhicules de la tranche ferme, nécessaires à la mise en service de la première ligne du BHNS d’Agadir, avec pour objectif, leur mise en service en juin 2023. Ces véhicules, qui nécessiteront plus de 179 MDH, selon l’estimation du maître d’ouvrage, auront 18 à 21 m de longueur et disposeront d’une motorisation thermique diesel, niveau Euro VI-D minimum ou hybride diesel-électrique, niveau Euro VI-D minimum.

Le trambus Amalway se déploie sur 15.5 km
Baptisée Amalway Agadir Trambus, la première ligne de bus à haut niveau de service s’inscrit dans le cadre du programme de développement urbain de la ville, pour la période 2020-2024. Le trambus Amalway se déploie sur 15,5 km de longueur commerciale, et comporte 35 stations au total, soit une longueur moyenne d’inter-station de 445 mètres. Le début de la ligne au Port de Pêche se fera dans un pôle d’échanges important, au vu du bassin d’emploi que représentent les ports de Pêche et commerce (1.300 emplois industriels) ainsi que l’attrait de la Marina. Le BHNS y sera en correspondance avec les lignes périurbaines en direction d’Anza, Aourir et Taghazout. Porté par la SDL Agadir Mobilité, le trambus Amalway permettra d’améliorer le quotidien des habitants du Grand Agadir, et d’y promouvoir une mobilité durable. La ligne BHNS relie le Port au quartier de Tikiouine. Le départ de la ligne est prévu à la Marina et au port de pêche d’Agadir. Le BHNS empruntera ensuite l’avenue Mohamed V, avant de virer à gauche sur l’avenue Kettani pour rejoindre l’avenue Hassan II. Il poursuivra jusqu’au carrefour Kamra, puis tournera à gauche sur l’avenue Bouabid, jusqu’au carrefour Al Massira. Il empruntera alors l’avenue Hassan Ier au quartier Dakhla, avant de s’engager sur le barreau Est-Ouest, en direction des Universités. Il quittera ce barreau pour se diriger vers le sud de Hay Essalam et Hay Houda, en parcourant l’avenue Mehdi Benaaboud et le boulevard Guerfici. Il poursuivra son parcours sur le Boulevard Al Farabi, puis s’ensuivront quelques changements de direction pour emprunter les avenues Azaghar, Oussmane, Ouissal dans le quartier Assakara. Enfin, il prolongera son tracé sur l’Avenue Toudert, en desservant le Souk de Tikiouine, avant d’atteindre son terminus au droit de l’École du 2 mars et du terrain sportif pour assurer le retournement du BHNS.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page