Politique

Programme de développement urbain d’Agadir, état des lieux

L’exercice 2021 sera l’année effective de mise en œuvre du PDU d’Agadir 2020-2024, pour les chantiers lancés comme pour ceux qui en sont au stade du lancement des appels d’offres.

Sur les 94 projets inscrits au Programme de développement urbain (PDU) d’Agadir 2020-2024, 13 ont déjà été lancés, soit un taux d’avancement de 28%. C’est ce qui ressort de la 3e réunion du Comité de pilotage, de suivi et d’évaluation dudit programme, tenue le 15 janvier à Agadir. Doté d’une enveloppe de plus 5,9 MMDH, ce programme bouclera en février sa première année de mise en œuvre. «Ce portefeuille de 28 projets, dont les travaux ont déjà été lancés, constitue plus de 1,6 MMDH de l’enveloppe totale mobilisée pour l’exécution de la totalité des projets», souligne Ahmed Hajji, wali de la Région Souss-Massa, qui préside le Comité de pilotage, de suivi et d’évaluation. La signature du PDU, qui s’articule autour de 6 axes majeurs a fait l’objet de 15 conventions et de 2 avenants pour accompagner sa mise en œuvre en mobilisant 23 partenaires financiers. «En plus des projets en cours d’exécution, les appels d’offres de 14 autres ont été lancés pour plus de 2,8 MMDH, soit 47% du montant total du PDU», ajoute Hajji. Selon ce dernier, 126 appels d’offres ont été lancés l’année dernière. Ils concernent les projets déjà lancés et ceux en cours de lancement. De ce fait, «le portefeuille de projets en cours de réalisation et de ceux dont les appels d’offres ont été lancés en recense 27, soit l’équivalent de 4,4 MMDH et 74% du montant total du programme», récapitule Ahmed Hajji. Les projets dont les études sont très avancées sont au nombre de 40. Ces projets totalisent un coût de 890 MDH, soit 15% du coût du programme. S’agissant du montant des engagements effectués par les différents maîtres d’ouvrage délégués (MOD) au cours de cette première année du PDU, il s’élève à plus de 1,1 MMDH, soit 20% du coût du programme. Pour 2021, les engagements à contracter s’élèvent à 3,1 MMDH. Au terme de cette année, les projets en cours de réalisation devraient être au nombre de 68 pour un coût de 5,1 MMDH. Au total, les engagements s’élevent à 4,3 MMDH, soit 73% du coût global du programme. L’exercice 2021 sera assurément l’année effective de mise en œuvre du PDU, pour les chantiers lancés comme pour ceux qui en sont au stade des appels d’offres, mais aussi celle de la résolution des contraintes sur le terrain.


Huit maîtres d’ouvrage
Pour rappel, la gouvernance du programme a été confiée à huit maîtres d’ouvrage dont la Société de développement local (SDL) Agadir Souss-Massa Aménagement, la SDL Agadir Mobilité pour la mobilité et les déplacements urbains, la Société de développement régional (SDR) du tourisme Souss-Massa, la Société Al Omrane Souss-Massa, les ministères de l’Équipement, des Habous et des affaires islamiques ainsi que de la Santé. Sur les 94 projets, la SDL Agadir Souss-Massa Aménagement se chargera de la réalisation de 76 projets. Pour le reste, 10 projets s’articulant essentiellement autour des trois derniers axes seront réalisés par la société Al Omrane, alors que la SDL Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains s’occupe de la première ligne de bus à haut niveau de service d’Agadir. Pour leur part, la SDR du tourisme et les ministères de l’Équipement et des Habous assureront la réalisation de deux projets chacun dans le cadre de ce PDU. Quant au département de la Santé, celui-ci se chargera de la construction et l’équipement de l’hôpital psychiatrique. Au total, le travail pour la mise en œuvre de ce programme aura nécessité la tenue de 3 comités de pilotage, de suivi et d’évaluation, ainsi que 178 réunions techniques de suivi de l’état d’avancement des projets programmés, dont 86 ont eu lieu en visioconférence, soit une moyenne de 20 réunions par mois depuis avril dernier. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page