Politique

PJD: Benkirane demande la démission d’El Othmani

Le scrutin du 8 septembre a sonné le glas du parti islamiste. Une défaite cuisante, lourde, mais attendue par des observateurs de la scène politique marocaine et souhaitée par de nombreux citoyens!

Après cette débâcle annoncée du Parti de la Justice et du développement, l’ex-chef de gouvernement et ancien patron du parti de la Lampe, Abdelilah Benkirane, a adressé une correspondance manuscrite à son successeur, Saâeddine El Othmani, lui demandant expressément de présenter sa démission du secrétariat général.


Dans sa lettre au chef de gouvernement et patron du parti islamiste, Benkirane a écrit: « En ma qualité de membre du Conseil national du PJD, ainsi que de par ma positon d’ancien secrétaire général, et après avoir pris connaissance de la ‘douloureuse’ défaite aux élections législatives, je considère en ces circonstances qu’il ne sied à notre parti que monsieur le secrétaire général assume ses responsabilités et présente sa démission ».

Et d’ajouter: « Son adjoint devra  prendre la relève dans l’attente de la tenue du Congrès, dans les plus brefs délais, dans la perspective que notre parti continue à assumer ses responsabilités au service de la patrie, à partir de son nouvel emplacement ».

A noter que cette défaite PJDiste est d’autant plus retentissante, conjuguée à celle  du chef de gouvernement et secrétaire général, à Rabat. En effet, Saâeddine El Othmani n’a pas réussi à glaner un siège de parlementaire en  se présentant dans la circonscription de Rabat-Océan. Le grand gagnant dans cette « circonscription de la mort » est Mehdi Bensaid, membre du Bureau politique du Parti Authenticité et Modernité.

L.A.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page