Politique

Absentéisme des parlementaires. El Malki passe à l’action

La tendance a plusieurs fois été décriée, mais les mauvaises habitudes ont la peau dure ! L’absentéisme des parlementaires, et en dépit de toutes les démarches de sensibilisation et de la mise en suivi d’un suivi des absences aux séances du parlement, est toujours monnaie courante.

Dans son allocution clôturant la session d’octobre, Habib El Malki, le président de la Chambre des représentants, a indiqué qu’il ne comptait mettre fin au laisser-aller.


« Nous œuvrerons, pour ce qui reste de la législature et dans un cadre consensuel entre les composantes du Conseil, à aller plus loin dans la procédure liée aux conséquences juridiques qui s’imposent en cas d’absence injustifiée aux séances », a annoncé El Malki.

« Nous avons dans ce sens ouvert le chantier de révision de la loi organique et du règlement intérieur de la Chambre des représentants, afin de préserver l’image de l’institution et la noblesse de la responsabilité du mandat parlementaire », a-t-il indiqué.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page