Monde

Ryad signe un accord avec un gros exploitant américain de salles de cinéma

Le Fonds souverain saoudien (PIF) a signé mardi un accord avec le plus gros exploitant américain de salles de cinéma : AMC Entertainment Holdings, au lendemain de l’annonce de la levée de l’interdiction des cinémas en Arabie saoudite.

L’accord sous forme de lettre d’intention non contraignante établit un partenariat entre le PIF et AMC pour la distribution et l’exploitation des salles de cinéma, ainsi que pour l’investissement, a rapporté l’agence officielle saoudienne SPA, en citant un communiqué du fonds souverain.


Le PIF (Public Investment Fund) a estimé que le marché cinématographique saoudien pourrait peser 1 milliard de dollars par an. AMC, propriétaire de la marque ODEON, se présente comme l’un des plus gros exploitants du monde avec 1.000 cinémas et 11.000 écrans.

Le gouvernement saoudien a annoncé lundi qu’il commençait immédiatement à accorder des licences commerciales et que les premiers cinémas devraient ouvrir leurs portes en mars 2018.

Le pays devrait avoir d’ici 2030 quelque 300 cinémas, avec plus de 2.000 écrans de projection, a précisé lundi le ministère saoudien de la Culture et de l’Information.

Sur un plan purement économique, les autorités espèrent une contribution de 24 milliards de dollars du secteur à l’économie, 30.000 créations d’emplois directs et 130.000 créations d’emplois indirects.

Les Saoudiens dépensent des milliards de dollars chaque année pour voir des films et visiter des parcs d’attractions dans des centres touristiques voisins comme Dubaï.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page