Monde

Propos islamophobes du patron de Ryanair. Le quotidien Times a « exagéré » ?

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Ses propos islamophobes lui ont valu les critiques du monde du tourisme. Le patron de la compagnie mondiale Ryanair fait aujourd’hui marche arrière et présente ses excuses pour les offenses que son « imprudence verbale » auraient causées.

Dans une interview accordée au quotidien britannique The Times, samedi dernier, Michael O’Leary estimait que les contrôles aux aéroports devraient être moins contraignants pour les familles parce qu’il n’y avait « pratiquement » aucune chance qu’il y ait des terroristes parmi elles. Évoquant les terroristes qui « sont généralement des hommes de confession musulmane« , il a lancé: « On ne peut pas dire certaines choses, parce que c’est du racisme, mais ce sont généralement des hommes de confession musulmane. Si c’est de là que vient la menace, traitez-la. »


Ces propos ont suscité des appels au boycott de la compagnie aérienne low-cost, sur les réseaux sociaux. Une montée au créneau, à laquelle la compagnie est venue réagir par la suite en publiant un communiqué dans lequel elle déclare que « les titres des journaux d’aujourd’hui sont tout simplement inexacts ». 

« Aucun appel à des contrôles supplémentaires sur un groupe ou des personnes n’a été lancé. Michael demandait seulement des contrôles de sécurité plus efficaces dans les aéroports, qui permettraient de supprimer une grande partie des files d’attente inutiles dans les aéroports aujourd’hui pour tous les passagers. Il s’excuse sincèrement pour toute offense causée à un groupe par les gros titres inexacts.« , a ajouté la compagnie dans son communiqué. 

Le Times avait titré son interview: « Le patron de Ryanair Michael O’Leary veut des contrôles renforcés pour les hommes musulmans ».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page