Monde

Prix alimentaires : Bercy va lancer une enquête

Afin de s’assurer du respect de la loi Egalim, obligeant les distributeurs à vendre les produits alimentaires avec une marge minimale de 10% en faveur des producteurs, une mission de l’Inspection générale des finances sera lancée.

Le ministre français de l’Économie entend s’assurer du respect de la loi Egalim, obligeant les distributeurs à vendre les produits alimentaires avec une marge minimale de 10% en faveur des producteurs. Pour ce faire, Bruno Le Maire a annoncé, lundi, qu’il lancera une mission de l’Inspection générale des finances (IGF), dans les prochains jours.

Objectif : vérifier que les 10% «reviennent bien aux producteurs», a affirmé Le Maire, proposant qu’à la réalisation de ladite enquête, soient associés des parlementaires et des représentants du monde agricole. Rappelons que la loi «Egalim», votée en 2018, avait notamment encadré les promotions et relevé le seuil de revente à perte, avec pour objectif d’enrayer la course aux prix bas en magasin. Maintenant que ces derniers ont flambé, le président du comité stratégique des centres E. Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, avait demandé, début avril, la suspension partielle de cette règle des 10% afin de réduire ses prix de vente. Il avait aussi appelé à la création d’une commission d’enquête parlementaire, une demande reprise, vendredi, par les députés de La France insoumise.

De son côté, le Sénat a promis de faire un «premier bilan» des causes de l’inflation, le 20 juillet, dans le cadre du groupe de suivi en cours sur la loi Egalim.

Sami Nemli avec MAP / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page