Monde

Un referendum en Mauritanie le 15 juillet

«Le Conseil des ministres a examiné et adopté un projet de décret fixant les modalités pratiques du déroulement du référendum du 15 juillet 2017», indique un communiqué diffusé par le ministère de l’Intérieur mauritanien jeudi soir.
Le texte approuvé le 9 mars par l’Assemblée nationale, portant modification de la Constitution actuelle, en vigueur depuis 1991, prévoit notamment la suppression du Sénat et le changement du drapeau national. Or, ce texte a été rejeté par le Sénat quelques jours plus tard.
En plus de la suppression du Sénat, qui serait remplacé par des Conseils régionaux élus, le texte prévoit celle de la Haute cour de justice, du médiateur de la République et du Haut conseil islamique.
Ces amendements sont dénoncés depuis plusieurs mois par une quinzaine de partis d’opposition qui se sont regroupés dans le Forum national pour l’unité et la démocratie (FNDU). Ce front d’opposition accuse le président Mohamed Ould Abdel Aziz de préparer le terrain à un troisième mandat.
Arrivé au pouvoir par un putsch contre Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, en 2008, le président Abdel Aziz a été élu chef de l’État en 2009 puis réélu en 2014 pour un second mandat.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page