Monde

Mali : les banques suspendent leur grève

Une grève des banques très suivie au Mali à l’approche de la fête musulmane de la Tabaski, a pris fin lundi après la libération d’un responsable syndical arrêté il y a cinq jours,  a indiqué le syndicat des banquiers maliens.

«Nous avons le plaisir de vous informer de la mise en liberté de notre camarade secrétaire général du Synabef Hamadoun Bah», a dit dans un communiqué Abdoulaye Keita, premier secrétaire adjoint du Syndicat national des banques, des assurances, des établissements financiers et des entreprises du Mali (Synabef). «En conséquence, le mot d’ordre d’arrêt de travail est levé et nous invitons dès l’instant tous nos militants à reprendre le travail», a-t-il poursuivi.

Paralysie
Lundi matin, presque toutes les banques de la capitale Bamako étaient restées fermées dans ce pays gouverné par des militaires depuis un coup d’État en 2020, a constaté l’AFP. «Un neveu m’a envoyé de l’argent la semaine dernière. Malheureusement, je n’arrive toujours pas à le retirer. Cette grève tombe vraiment très mal. À cinq jours de la fête, tout me reste à faire», a confié Seydou Traoré, enseignant de 57 ans.

«C’est inadmissible! On a des préparatifs à faire et des familles en dehors de Bamako auxquelles il faut envoyer de l’argent pour la fête. On souffre déjà des coupures de courant. On en a marre», pestait Soya Haidara, 36 ans.

Une voix critique
Hamadoun Bah, leader syndical et membre influent de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), la plus grande organisation syndicale du pays, a été arrêté mercredi à la suite d’une plainte déposée par un ancien membre de son comité syndical, qui l’avait ensuite retirée. Étant l’un des rares à oser émettre publiquement des critiques contre la justice malienne dans un pays où l’opposition est muselée, il a été inculpé de «faux et usage de faux» et placé en détention dans une prison de la capitale. Le procureur du tribunal de grande instance de la commune 3 de Bamako a ordonné lundi sa libération.

Sami Nemli avec Agence / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page