Monde

Les Tijanes Omariens célèbrent leur «Ziarra annuelle» à Dakar

La Ziarra annuelle des Tijanes Omariens, une manifestation religieuse qui célèbre cette année sa 37e édition, a été organisée dimanche à Dakar avec la participation de milliers de fidèles.

Une importante délégation marocaine conduite par le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, qui représente le roi Mohammed VI à cette manifestation, a pris part à la cérémonie officielle de la Ziarra tenue sur l’esplanade de la Grande mosquée des Tijanes Omariens à Dakar, en présence de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb Barrada.


La délégation marocaine comprenait également Ahmed Kostas, directeur des affaires islamiques au ministère des Habous et des affaires islamiques, Assaban Said, magistrat, El Kanssosi Moulay Al Mahdi et Al Alami Abdelhamid, enseignants supérieurs, Abdelkarim Al Baki Allah et Ibarhim Al Rawani, imams et récitateurs du coran, en plus des membres de l’Ambassade du Maroc à Dakar.

Le Maroc a ainsi tenu à ce que la délégation marocaine qui prend part à la Ziarra annuelle des Tijanes Omariens soit à la hauteur de cet événement qui est un grand moment de spiritualité, de ferveur religieuse et de dévotion.

Cette manifestation, qui constitue l’un des plus importants rassemblements de la communauté Tijane à Dakar, est dédiée à la célébration de la mémoire du Khalife de la Zaouiya Tijane Omarienne, Seydou Nouru Tall, descendant d’une famille de grands érudits qui ont consacré leur vie à la diffusion des valeurs authentiques de l’islam.

S’exprimant à cette occasion, le ministre des Habous et des affaires islamiques s’est dit honoré de représenter le roi Mohammed VI à cet évènement, soulignant que la participation du Maroc à cette manifestation religieuse est pluridimensionnelle. Il s’agit, a poursuivi Taoufiq, d’un acte qui traduit la fraternité entre les dirigeants des deux pays, le roi Mohammed VI et son excellence le président de la République du Sénégal, Macky Sall, d’une part et les peuples marocain et sénégalais d’autre part.

À cela s’ajoute, a noté le ministre, le lien entre la commanderie des croyants au Maroc et les confréries soufies au Sénégal, relevant à cet égard les relations entre les Sultans du Maroc et Cheikh Omar Foutiyou Tall, et ensuite avec les différents chefs de confréries, notamment lors des périodes de crise.

Taoufiq a rappelé, dans ce sens, les complots qui visaient à isoler le Maroc de ces régions de l’Afrique subsaharienne, sur le plan spirituel en premier lieu, puis commercial et ceci depuis l’arrivée d’aventuriers dans le Golfe de Guinée au XVe siècle.

De son côté, Chérif Sy, membre de l’association Ahbab Seick Oumar Tall, organisatrice de l’événement, a tenu dans son intervention à remercier le roi Mohammed VI pour la création de la fondation Mohammed VI des oulémas africains, saluant la grande attention qu’accorde le souverain aux musulmans partout dans le monde.

Il a relevé dans ce sens le rôle de l’Institut Mohammed VI de formation des imams morchidines et morchidates, créé en 2015, dans la formation d’imams africains et étrangers.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement sénégalais, des représentants des partis politiques et du corps diplomatique accrédité à Dakar. Le programme de l’édition 2017 de la Ziara prévoit des lectures du saint coran, des prières, des causeries en plus de conférences sur l’importance du savoir dans l’islam.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page