Monde

Le gouvernement français accuse « l’extrême droite » d’attiser la violence des « gilets jaunes »

Le ministre de l’Intérieur a pointé ce samedi la responsabilité de Marine Le Pen, dans les débordements en cours sur les Champs-Elysées en marge d’une manifestation des gilets jaunes. La présidente du Rassemblement national s’était interrogée vendredi sur Twitter, se demandant pourquoi « le gouvernement n’autorisait pas les gilets jaunes à manifester sur les Champs- Elysées ».

Pour Christophe Castaner, c’était une invitation à se rendre sur la célèbre avenue parisienne: « À Paris nous constatons une évolution à l’appel de Marine Le Pen qui avait invité les manifestants à venir sur les Champs-Elysées. L’ultra-droite s’est également mobilisée et est en train de vouloir dresser des barricades sur les Champs Elysées », a assuré le ministre de l’Intérieur lors d’un point sur la situation ce samedi à midi.



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page