Monde

Le bilan de la répression Israélienne s’alourdit

Le nombre de blessés dans les affrontements entre les Palestiniens et l’armée israélienne sur la rive occidentale du Jourdain atteint désormais 1.100 personnes, selon le ministère palestinien de la Santé. La même source rapporte qu’au moins deux personnes ont été tuées et 1.100 autres blessées dans les affrontements avec la police et l’armée israéliennes survenus depuis vendredi en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et à Jérusalem.

Le précédent bilan présenté par le Croissant rouge palestinien faisait état de plus de 760 blessés, dont 60 par balle. Le vendredi, les Palestiniens ont organisé le «jour de colère» après la grande prière pour protester contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain, Donald Trump. Au total, environ 7.500 personnes ont pris part aux affrontements sur la rive occidentale du Jourdain et à la frontière entre Gaza et Israël, selon des militaires israéliens. Ils ont également déclaré qu’ils avaient «tiré pour tuer» sur «des dizaines d’instigateurs» et avaient atteint leurs cibles.


Les habitants de nombreux pays islamiques, dont la Palestine, la Turquie, le Maroc, le Liban, ont pris part à des manifestations contre la décision annoncée le 6 décembre par le président américain.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page