Monde

La crise en Catalogne a coûté un 1 milliard d’euros à l’économie

Le ministre espagnol de l’Economie, Luis de Guindos. – © RAIGO PAJULA – AFP

Le ministre espagnol de l’Economie, Luis de Guindos, a estimé lundi que la crise provoquée par le processus indépendantiste en Catalogne a coûté un milliard d’euros à l’économie espagnole.

La croissance de cette région du nord-est de l’Espagne a ralenti de quatre ou cinq dixièmes de point au quatrième trimestre de 2017, ce qui «a pu parfaitement coûter déjà environ un milliard d’euros», a affirmé le ministre dans une interview à la radio Cadena Ser.


«La Catalogne avait une croissance au-dessus de celle de l’Espagne, c’est un des moteurs fondamentaux de la reprise espagnole, cependant au quatrième trimestre, c’est devenu un fardeau», a-t-il relevé, ajoutant que le ralentissement de la croissance catalane est dû à «l’énorme incertitude, inquiétude et perte de confiance générées par les décisions du précédent gouvernement» de l’indépendantiste Carles Puigdemont.

De Guindos a également formulé le souhait de voir le prochain gouvernement catalan se montrer «conscient des coûts que génère cette politique» indépendantiste et « abandonne la voie unilatérale » pour se concentrer sur les «nécessités basiques» de la société catalane.

Le parti centriste Ciudadanos a remporté les élections régionales anticipées du 21 décembre en Catalogne avec 25,35% des voix et 37 sièges au parlement régional, mais il a peu de chances de réunir une majorité lui permettant de former un exécutif, selon les observateurs.

La deuxième liste ayant obtenu le plus de voix a été celle du parti Ensemble pour la Catalogne (Junts per Catalunya) avec 21,68% des voix et 34 sièges, suivi de la coalition Gauche républicaine catalane-Catalogne oui (Esquerra Republicana de Catalunya-Catalunya Sí) avec 21,41% des voix et 32 sièges.

Le Parti socialiste catalan (PSC) s’est classé en quatrième position avec 13,86 pc des voix et 17 sièges, suivi de la coalition CatComú-Podem avec 7,44% des suffrages et 8 sièges, de Candidature d’unité populaire (CUP) avec 4,45% des suffrages et 4 sièges et enfin du Parti Populaire catalan (PPC) avec 4,23 des voix et 3 sièges.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page