Monde

L’UE prête à négocier l’adhésion de l’Albanie et la Macédoine, d’ici fin 2019

Les dirigeants de l’Union européenne sont convenus lors du sommet de Bruxelles d’ouvrir des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine d’ici fin 2019 si ces deux pays des Balkans effectuent suffisamment de progrès dans leurs réformes judiciaires et de lutte contre la corruption.

Dans une déclaration commune adoptée ce vendredi, les dirigeants de l’UE ont annoncé avoir validé l’accord conclu mardi à Luxembourg par leurs ministres des Affaires européennes. Cet accord prévoit un délai d’un an pour évaluer, d’ici juin 2019 désormais, les progrès accomplis par ces deux pays et ouvrir éventuellement des négociations d’ici la fin de 2019.


Alors qu’il n’y a eu aucun débat sur la question durant ce sommet de deux jours, le communiqué a vocation à cimenter un compromis entre les gouvernements européens et à demander des réformes approfondies avant l’ouverture éventuelle de négociations, comme le souhaitaient la France et les Pays-Bas.

L’Albanie, la Bosnie, le Kosovo, la Macédoine, le Monténégro et la Serbie aspirent tous à rejoindre l’Union européenne.

Les négociations sont déjà engagées avec la Serbie et le Monténégro. L’Albanie, qui est membre de l’Otan, et la Macédoine, qui a conclu un accord sur son nom avec la Grèce, ont obtenu le soutien de la Commission européenne qui a recommandé l’ouverture de négociations sur leur adhésion. (Robin Emmott, Jean Terzian pour le service français) Reuters


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page