Monde

L’Iran décide d’appliquer le principe de réciprocité et interdit l’entrée sur son sol des américains

L’Iran a décidé samedi de fermer ses frontières aux ressortissants des États-Unis, en réaction au décret de Donald Trump jugé « insultant » et « illégal ».

Pour faire suite à une « décision insultante », l’Iran va fermer ses frontières aux ressortissants américains, a indiqué le ministère des Affaires étrangères. L’État a décidé samedi d’appliquer le principe de réciprocité après la décision du président américain Donald Trump d’interdire pendant trois mois l’entrée des Iraniens et des ressortissants de six autres pays musulmans aux États-Unis.

 « La République islamique d’Iran …, tout en respectant le peuple américain et pour défendre les droits de ses citoyens, a décidé d’appliquer la réciprocité après la décision insultante des États-Unis concernant les ressortissants iraniens et tant que cette mesure n’aura pas été levée », a affirmé le ministère dans un communiqué repris par la télévision d’État.

Donald Trump a signé vendredi un décret pour interdire pendant trois mois l’entrée aux États-Unis de ressortissants de sept pays musulmans : Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen. À l’exception de ressortissants détenteurs de visas diplomatiques et officiels et qui travaillent pour des institutions internationales.

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page