Monde

Inde: au moins 132 morts dans l’effondrement d’un pont suspendu

Le bilan de l’effondrement, dimanche soir, d’un pont suspendu dans l’Etat indien de Gujarat s’est alourdi à 132 morts, a indiqué le gouvernement local de l’Etat de l’ouest.

Selon les autorités locales, quelque 450 personnes se trouvaient sur le pont piétonnier lorsqu’il s’est effondré au niveau de la rivière Machchhu dans la ville de Morbi.

 » Toutes les forces sont mobilisées dans les opérations de secours. La Force nationale de gestion des catastrophe et les forces de l’armée sont sur les lieux. Plus de 200 personnes travaillaient toute la nuit pour assurer les opérations de recherche et de sauvetage « , a déclaré le ministre de l’Intérieur de Gujarat, Harsh Sanghavi, ajoutant qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.

Quelque 180 personnes ont été secourues et de nombreuses personnes autres sont toujours portées disparues, a fait savoir le responsable indien.

Le pont historique long de 230 mètres a été construit au 19e siècle pendant la colonisation britannique. Il a été rouvert au public il y a seulement quatre jours après des travaux de rénovation qui ont duré des mois.

Selon des médias locaux, il y avait une forte affluence de touristes sur le pont à haubans en raison des vacances de la fête hindoue de Diwali et du weekend.

Les autorités prévoyaient d’interrompre l’approvisionnement en eau de la rivière à partir du barrage de contrôle voisin et d’utiliser des pompes pour assécher le cours d’eau afin d’accélérer les opérations de recherche.

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, qui se trouvait au Gujarat a demandé « la mobilisation urgente d’équipes de secours », et la mise à disposition d’aides pour toutes les victimes, a écrit son cabinet dans un tweet.

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page