Monde

Hawaï sous la menace de l’ouragan Lane

Les vents violents et les pluies torrentielles apportés par l’ouragan Lane ont frappé Hawaï, jeudi 23 août, provoquant crues, glissements de terrain et vagues immenses dans l’archipel où les écoles ont été fermées.

Lane, qui se déplace vers le nord-ouest à une vitesse de 10 km à l’heure, a été rétrogradé en tempête de catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui compte cinq échelons, avec des vents pouvant atteindre 200 km/h.

« Un affaiblissement (supplémentaire) est prévu dans les prochaines 48 heures, mais Lane devrait rester un ouragan à l’approche des îles », indiquent les services météorologiques dans un avis.

Plus de 30 cm de pluie sont déjà tombés sur la partie est de la Grande île de Hawaï, l’île principale de l’archipel, selon une porte-parole de l’agence de défense civile du comté d’Hawaï. Une quinzaine de routes ont été fermées en raison des inondations et des glissements de terrain.

« Lane, tout en étant rétrogradé, est vaste et très humide. Il va traîner pendant un moment car il se déplace lentement. C’est pourquoi nous prenons autant de précautions », a déclaré Kirk Caldwell, le maire de la capitale de l’Etat, Honolulu, lors d’une conférence de presse jeudi après-midi.

Selon les dernières prévisions, l’oeil de la tempête pourrait se nicher juste à l’ouest de la Grande île vendredi matin avant de passer au large de Maui et de plusieurs autres îles dans la journée et de prendre la direction d’Oahu.

Mais les autorités ont prévenu que l’archipel était néanmoins susceptible d’être durement touchées. L’état d’urgence y a été déclaré par le président Donald Trump.

Les vents pourraient faire monter le niveau de la mer de 1 mètre à 1,50 mètre au-dessus de la normale le long de la côte ouest de la Grande île, indique le Centre national des ouragans.

Le gouverneur de l’Etat, David Ige, a demandé aux habitants de constituer des stocks de 14 jours en eau, nourriture et médicaments. Toutes les écoles publiques, les campus de l’Université de Hawaï et les administrations non essentielles sur les îles d’Oahu et de Kauai ont été fermés pour au moins deux jours à partir de jeudi.

Les garde-côtes ont interdit l’accès des ports à tous les navires entrants tandis que l’US Navy déplaçait l’essentiel de sa flotte hors de Pearl Harbor.

L’ouragan le plus puissant à avoir frappé Hawaï a été l’Iniki, de catégorie 4. Il a touché terre sur l’île de Kauai le 11 septembre 1992. Il a fait six morts et endommagé ou détruit plus de 14.000 habitations.

 

 

 

 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page