Monde

Halal : Espagnols et Portugais veulent séduire les Marocains

Le marché du halal est le nouveau filon des entreprises espagnoles. Avec leurs homologues portugaises, elles veulent élaborer une offre à même de séduire les clients musulmans, à leur tête les Marocains.

Des entreprises espagnoles et portugaises se lancent à la conquête du marché halal. Avec l’appui de la Fondation des trois cultures de la Méditerranée, des firmes originaires de la région andalouse et de l’Alentejo portugais unissent leurs efforts pour s’adjuger des parts de ce juteux et prometteur business. Les entreprises, désireuses de faire part de ce programme, doivent respecter une série de critères pour prétendre au label “Muslim friendly”, indique aux Inspirations ÉCO, Gemma Gil, coordinateur de ce projet auprès de la Fondation. Une plateforme virtuelle sera mise en place, détaillant la marche à suivre pour réaliser cette adaptation du produit et des services, ajoute notre interlocuteur.

De même, une formation adéquate sera dispensée aux entreprises adhérentes. Dans un premier temps, les entreprises ne seront pas tenues d’obtenir la certification pour disposer de ce label et rejoindre le réseau, nous indiquent les promoteurs de cette initiative. Le marché halal est en plein essor et constitue, pour les entreprises, une opportunité de diversification à ne pas rater.

De fait, les firmes espagnoles et portugaises espèrent séduire les touristes marocains en leur offrant des produits qui répondent aux exigences du rite musulman, spécialement la génération Y. Ceux-ci sont considérés par les analystes comme le moteur de l’industrie du halal. Ce marché fait saliver les opérateurs au vu des promesses qu’il affiche. Un secteur en expansion où la moyenne des dépenses est supérieure à celle d’autres clients, que ce soit dans l’agroalimentaire ou dans le secteur du tourisme. À titre d’exemple, le marché du halal a totalisé un chiffre d’affaires de 1.500 millions d’euros durant les deux dernières années en Espagne, contre 5.000 millions en France par exemple. Ce chiffre est appelé à se consolider, vu que notre voisin du Nord se classe 4e en termes de population musulmane.

L’Espagne est aussi l’un des pays les plus visités par les touristes de confession musulmane. Le legs et le patrimoine arabo-islamique ainsi que le patrimoine gastronomique sont les principaux attraits de la destination auprès des vacanciers musulmans. Plus de 2 millions de touristes en provenance de pays musulmans ont visité l’Espagne, à leur tête les Marocains. Leurs dépenses moyennes atteignent 1.500 euros, au-dessus de la moyenne générale. Ce chiffre grimpe jusqu’à plus de 4.000 euros, quand il s’agit de vacanciers originaires d’Arabie saoudite ou des Émirats arabes unis. Cette offre s’adresse également aux musulmans résidents. Rien qu’en Espagne, l’on dénombre 2 millions de personnes de confession musulmane, soit 4% de la population totale. Les Marocains représentent le premier collectif de cette communauté. Certains opérateurs ont été précurseurs dans le domaine. Flairant le bon filon, des entrepreneurs ont même lancé des établissements hôteliers dits halal dans la station balnéaire de la Costa del Sol. Le secteur du tourisme halal est promu à un bel avenir. Les analystes prévoient qu’il connaîtra une progression soutenue dans les prochaines années, selon le rapport Global Muslim Travel Index, élaboré par Mastercard et Crescent Rating, une entité consacrée au tourisme musulman et halal.

Dans le secteur agroalimentaire, des initiatives fleurissent déjà comme les inventeurs du jambon ibérique halal, le fameux jamon, une tradition culinaire ancrée dans la cuisine locale. Une entreprise espagnole fondée par un musulman s’est ainsi lancée dans la production de jambon halal, élaboré à partir de viande bovine et ovine. À souligner que cette initiative pourrait être une aubaine pour les entreprises marocaines désireuses de commercialiser leurs produits auprès de cette clientèle, notamment dans les établissements hôteliers participants.

Amal Baba Ali, DNC à Séville  / Les Inspirations Éco

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page