Monde

Et de deux pour Blatter ?

Miné par les accusations de corruption, Sepp Blatter (81 ans) se voit impliqué dans une nouvelle affaire de «corruption et malversations» qui date de 2015.

Le parquet anti-corruption de Vienne a ouvert une enquête pour corruption visant le patron de la Fédération autrichienne de foot (ÖFB), Leo Windtner, à la suite d’un versement suspect effectué en 2015 par l’ancien président de la Fifa, Sepp Blatter.

Il s’agirait, selon le communiqué du parquet, d’une somme de 100.000 dollars que des responsables de la Fifa auraient versée à l’ÖFB dans le cadre de l’élection du président de la Fifa.
Des sites autrichiens révèlent que la somme était destinée à une fondation dirigée par la femme de Windtner. «L’argent devait aller à une académie africaine de football pour jeunes talents», a confirmé le parquet.

L’enquête a été, en fait, ouverte en 2017 après qu’une association sportive locale autrichienne ait déposé plainte pour s’être sentie défavorisée par une répartition non équitable des subventions allouées.

Cela dit, Windtner a souligné dans un communiqué n’avoir «rien à se reprocher» et appréhende «sereinement» la procédure du parquet. Et d’ajouter: «Je n’ai rien promis à Blatter ni pris aucun engagement», soulignant que la décision de ne pas voter pour la Suisse avait été prise à l’unanimité par le directoire de l’ÖFB.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page