Monde

Espagne : un nouveau visa pour les nomades numériques

La nouvelle législation permet aux professionnels indépendants de résider en Espagne pendant un an, avec la possibilité de renouveler le titre de séjour pour les cinq années suivantes, chose que ne permet pas un visa touristique. 

L’Espagne veut attirer les talents internationaux qui ont l’intention de s’installer sur son territoire. Le Visa pour «nomades digitaux», un nouveau concept que le gouvernement espagnol vient d’approuver pour accueillir les télétravailleurs étrangers, permet aux travailleurs à distance de rester en Espagne et d’y vivre légalement. En vigueur depuis le premier janvier de l’année qui vient de démarrer, la nouvelle législation permet aux professionnels indépendants de résider en Espagne pendant un an, avec la possibilité de renouveler le titre de séjour pour les cinq années suivantes, chose que ne permet pas un visa touristique. Le nouveau visa est conçu principalement pour ceux qui veulent profiter d’un nouveau mode de vie en Espagne et bénéficier parallèlement de certains avantages sociaux.

À travers cette action, le pays ibérique compte attirer les investissements et les talents, créer plus d’opportunités pour les jeunes, et promouvoir l’entrepreneuriat dans le pays. Pour être éligible à ce type de visa, certaines conditions s’imposent. Vous devez prouver que vous travaillez à distance pour une entreprise étrangère, être un professionnel hautement qualifié, avoir au moins trois ans d’expérience professionnelle, prouver l’existence d’une activité de travail réelle et continue depuis au moins 1 an avec une entreprise étrangère, démontrer que vous gagnez 80% ou plus de votre revenu en travaillant pour des entreprises étrangères et démontrer que les employeurs internationaux autorisent l’exécution du travail à distance. Le visa pour nomades aura une durée de 12 mois renouvelable pour un maximum de cinq ans.

Ensuite, ses titulaires pourront demander la résidence permanente et faire venir leur proches, tels que les enfants et les conjoints. Comme annoncé par le gouvernement espagnol, le régime de ce visa prévoit aussi des allégements fiscaux qui seront accordés aux nomades numériques, choisissant l’Espagne pour y séjourner.

Cette nouvelle politique, dans l’attribution du visa, intervient à l’heure où la pandémie a changé le mode de fonctionnement du travail, plusieurs pays comme, le Portugal, la Croatie, l’Estonie, Malte, ayant adopté ce nouveau système pour booster leurs économies. L’Espagne, en plus d’être un pays d’Europe avec un coût de la vie relativement bas et un climat chaud, possède également l’une des meilleurs débits Internet de l’UE, ce qui devrait motiver les nomades numériques à choisir ce pays comme prochain lieu ou bureau de travail.

Momar Diao / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page