Monde

Émirats Arabes Unis : plain-pied dans le métavers !

Les Émirats Arabes Unis, qui ambitionnent de devenir un acteur majeur dans le domaine des sciences et des technologies, ont annoncé le lancement d’une antenne de leur ministère de l’Économie dans le métavers, ce monde virtuel présenté comme l’avenir d’internet.

C’est entre les murs du Musée du Futur, à Dubaï, un bâtiment à l’architecture hors-norme en forme d’anneau, que le riche émirat du Golfe a accueilli pendant deux jours des centaines de représentants des géants mondiaux de la tech venus explorer le potentiel du métavers. Objectif affiché: attirer 1.000 entreprises spécialisées dans la blockchain et les technologies virtuelles pour faire de Dubaï, connue pour ses projets immobiliers pharaoniques, «l’une des dix plus grandes économies du métavers au monde» d’ici 2030.

Avec, à la clé, 4 milliards de dollars de contribution au PIB et la création de 40.000 emplois. Propulsé sur le devant de la scène à l’été 2021, le métavers désigne un univers numérique et social, censé prolonger la réalité physique via la réalité augmentée ou virtuelle, et faire passer internet de la 2D à la 3D.

Pour l’heure, cet univers immersif dans lequel les internautes sont censés pouvoir se divertir, étudier ou travailler, est encore en phase de «test», reconnaît le ministre émirati de l’Économie, Abdallah ben Touq Al-Marri, dans un entretien avec l’AFP. Mais la pandémie a «accéléré» la tendance, selon lui.

D’après le ministre, les Émirats, où plus de 90% des 10 millions d’habitants sont des expatriés, attirent depuis deux ans de plus en plus «d’investissements et de nouveaux talents».

J.G avec agences / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page