Monde

Covid-19 : l’OMS pour la poursuite de l’allaitement maternel pendant l’infection et après la vaccination

L’allaitement maternel présente de nombreux avantages pour la mère et l’enfant et ne doit pas être interrompu pendant l’infection par le Covid -19 ni après la vaccination de la mère, recommande l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le virus responsable de la Covid -19 n’a pas été détecté dans le lait maternel, selon un nombre limité d’études, à ce jour, ce qui indique qu’il est sûr de poursuivre l’allaitement, tout en prenant les précautions recommandées, même si une mère développe la Covid -19 », a précisé l’Organisation à l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement maternel.


Selon l’OMS, sur la base des preuves disponibles à ce jour et des connaissances sur le fonctionnement des vaccins Covid -19, la vaccination d’une mère qui allaite pour la protéger du Covid -19 ne présente aucun risque pour son enfant.

« Les mères allaitantes qui ont reçu le vaccin Covid -19 ont des anticorps dans leur lait, qui pourraient même contribuer à protéger leur bébé contre l’infection par le virus », a ajouté l’agence onusienne.

L’OMS/Europe exhorte les femmes qui allaitent à se faire vacciner contre le Covid-19 lorsque leur tour viendra, conformément aux plans de vaccination nationaux.

L’OMS ne recommande pas d’interrompre l’allaitement en raison de la vaccination contre le Covid-19 et rappelle que l’allaitement maternel est l’un des moyens les plus efficaces d’assurer la santé et la survie de l’enfant, notamment en lui fournissant des anticorps et une protection.

De plus en plus de preuves confirment l’importance de l’allaitement maternel pour la croissance, le développement et la santé de l’enfant, ainsi que pour l’aider à éviter l’obésité et les maladies non transmissibles plus tard dans la vie, fait valoir l’OMS, ajoutant qu’il contient des anticorps et d’autres avantages immunologiques qui peuvent aider à protéger contre les maladies respiratoires.

« Les avantages de l’allaitement maternel et de l’interaction mère-enfant pour prévenir l’infection et promouvoir la santé et le développement sont particulièrement importants lorsque les services de santé et autres services communautaires sont perturbés ou limités en raison de la pandémie », a réitéré l’agence.

« En tant que mère ayant allaité mes trois enfants, je sais d’expérience que le lait maternel est l’une des meilleures sources de nutrition pour les nourrissons, y compris ceux dont la mère a une infection confirmée ou suspectée par le Covid-19 », a déclaré la Directrice des politiques et systèmes de santé des pays à l’OMS/Europe, Natasha Azzopardi Muscat.

TB

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page