Monde

Coopération sino-africaine : un bel exemple de solidarité

Le sommet Chine-Afrique donne une lueur d’espoir ! Le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, a promis un milliard de doses de vaccin anti-Covid-19, en marge de l’ouverture de la huitième conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), tenu les 29 et 30 novembre à Dakar, capitale du Sénégal. Une bonne nouvelle qui permettra à la population non-vaccinée de s’immuniser contre le virus. En effet, cette aide sera accordée sous deux formes : 600 millions de doses de vaccin seront octroyées directement, et 400 millions de doses seront produites en coopération entre la Chine et l’Afrique.

Le président de l’Empire du Milieu a fait savoir que la Chine s’apprête à lancer de nouveaux projets dans le secteur médical. Et de poursuivre qu’une équipe, composée de 1.500 professionnels de santé et experts de santé publique, sera mobilisée en vue d’apporter des aides aux populations qui, jusqu’alors, n’ont pas eu accès au vaccin. Et ce n’est pas fini. Une aide supplémentaire de 60 milliards sera consacrée au développement économique des pays du continent. Ainsi, des mesures d’ordre économique ont été évoquées à l’issue de la conférence.


Pékin promet en effet l’annulation d’une partie de la dette ou l’allégement des dettes publiques arrivées à maturité en 2021, sans toutefois préciser les dates ni la liste des pays concernés par l’annulation. Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) ont conjointement exhorté le G20 à mettre en place un mécanisme qui permet d’alléger et restructurer les dettes des pays pauvres. La mesure prend appui sur le système ISSD (Initiative de suspension du service de la dette), entré en vigueur en mai 2020 au moment où les pays moins développés ont subi les contrecoups économiques engendrés par la pandémie. Avec un total de dettes estimé à près de 145 milliards de dollars, la Chine est considérée comme l’un des principaux créanciers du continent africain. On rappelle également qu’en l’espace de onze ans, de 2008 à 2019, la dette publique de l’Afrique est passée de 28% à 56% du produit intérieur brut (PIB). Depuis sa création en 2000, ce forum, qui se tient tous les 3 ans, est un rendez-vous incontournable permettant d’œuvrer pour la bonne gouvernance mondiale.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page