Monde

Conjoncture mondiale : la faible inflation, c’est fini, prédit Lagarde

Une reprise économique est déjà en cours, affirme la présidente de la Banque centrale européenne. Néanmoins, le monde ne reviendra pas à l’environnement de faible inflation, estime-t-elle.

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a déclaré mercredi que le monde «ne reviendra pas à l’environnement de faible inflation» d’avant-covid. «Il y a des forces qui ont été libérées à la suite de la pandémie, et avec ce choc géopolitique majeur auquel nous sommes confrontés en ce moment, qui vont changer le cadre et le scénario dans lequel nous opérons», a-t-elle indiqué lors du forum annuel de la BCE, qui s’est tenu à Sintra, à l’ouest de Lisbonne.


D’autre part, elle a souligné que le taux de chômage dans la zone euro est à un niveau historiquement bas et que c’est un signe qu’une reprise économique est déjà en cours. Selon Lagarde, les États doivent aider les «plus vulnérables» mais ne pas s’endetter en accordant un soutien «généralisé» à des «segments indiscriminés de la population». La présidente de la BCE a dit qu’il incombera aux États de mener des «politiques budgétaires», non monétaires, pour aider ceux qui sont les plus exposés à la hausse des prix et des intérêts.

A son tour, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, a indiqué que «l’on ne sait pas si nous allons revenir à ce que nous avions auparavant». Powell a estimé que l’économie nord-américaine est «robuste» et qu’elle est capable de résister à l’impact de la hausse des taux d’intérêt déterminée ces derniers mois. Il a ajouté que la Fed continuerait à augmenter les taux pour «ralentir la croissance et donner à l’offre une chance de se rétablir». Le forum annuel de trois jours s’est terminé mercredi.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page