Monde

Classement de Shanghai: les universités anglo-saxonnes dominent le peloton de tête

Le prestigieux et très attendu, comme chaque année, classement des meilleurs établissements d’enseignement supérieur du monde est tombé. Il s’agit du classement de Shanghai, réalisé depuis 2003 par le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy, et convoité par toutes les universités du monde.

Au Maroc, également, l’ambition de pouvoir y figurer à moyen terme constitue un leitmotiv pour la réussite de la réforme du système de l’éducation. L’édition 2022 de ce classement vient donc d’être révélée. Pour ce faire, plus de 2.500 établissements ont été examinés pour retenir les 1.000 premiers.

«Presque sans surprise», les universités américaines continuent de dominer la tête du Top 100. Pour la 20e année, en effet, Harvard campe en première place de ce ranking où les établissements anglo-saxons s’imposent à nouveau aux dix premières places.

Pour preuve, huit universités américaines et deux britanniques occupent le haut de cette édition 2022. Harvard devance, ainsi, une nouvelle fois sa compatriote Stanford. Cette année, une autre université américaine, le Massachusetts Institute of Technology (MIT), s’est emparée de la troisième place du podium, reléguant la britannique Cambridge en quatrième position.

Viennent ensuite les universités américaines Berkeley (5e) et Princeton (6e) puis la britannique Oxford (7e). Au total, 39 universités américaines figurent dans le top 100.

Du côté de la France, quatre établissements s’y maintiennent. Premier établissement non-anglo-saxon avec sa 16e place, l’université Paris-Saclay a perdu, pour sa part, trois places par rapport au classement 2021.

Trois autres universités françaises figurent dans ce palmarès, tout en ayant également reculé de quelques places par rapport à l’an dernier: l’université PSL (Paris Science et Lettres), qui regroupe plusieurs établissements du supérieur dont l’École normale supérieure (ENS), au 40e rang, la Sorbonne (43e) et l’Université Paris Cité (78e).

Notons que les huit universités françaises figurant dans le Top 200 sont toutes labellisées IdEx (Initiatives d’excellence) ou ISITE (Initiatives Science-Innovation-Territoires-Économie).Il est également à souligner qu’aucun pays arabe ou africain ne figure dans le Top 100 du classement de Shangai.

Pour rappel, ce dernier prend en compte six critères, dont le nombre de prix Nobel et médailles Fields -considéré comme le Nobel des mathématiques- parmi les étudiants diplômés et professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leurs disciplines respectives ou le nombre de publications dans les revues Science et Nature.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page