Monde

350.000 morts en Syrie, en sept ans

Plus de 350.000 morts ont péri dans la guerre en Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), basé à Londres. L’OSDH a fourni un bilan de la guerre en Syrie à trois jours du 7e anniversaire du conflit. «353.935 personnes ont été tuées depuis le 15 mars 2011», a fait savoir l’OSDH, notant que parmi ces victimes figurent 106.390 civils dont 19.811 enfants.

Dans l’actualité du bourbier syrien, l’armée syrienne a reconquis plus de la moitié de la Ghouta orientale, où il a lancé le 18 février une offensive accompagnée de bombardements meurtriers. «Les forces du régime contrôlent plus de 50% de l’enclave rebelle», notamment après avoir reconquis les localités de Beit Sawa et d’Al-Achaari. Soutenues par l’aviation russe, les forces du président syrien Bachar al-Assad sont déterminées à reconquérir ce dernier bastion de l’opposition aux portes de la capitale. L’armée syrienne progresse avec ses alliés vers la grande ville de Douma et les localités de l’ouest de la Ghouta, après avoir reconquis des secteurs dans l’est et le sud-est, d’après l’OSDH.

Depuis le 18 février, quelque 850 civils ont été tués dans les raids aériens et tirs d’artillerie de l’armée syrienne. Cette campagne aérienne avait ensuite été suivie d’une offensive terrestre, qui a permis à Bachar Al Assad de reconquérir plus de la moitié de l’enclave rebelle.

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page