Culture

Publication d’un ouvrage sur « la migration dans le Bassin méditerranéen »

 

 L’Organisation de l’action maghrébine (OAM) vient récemment de publier un nouvel ouvrage collectif intitulé « la migration dans le Bassin méditerranéen et les droits de l’Homme ».

La publication de cet ouvrage vise à accompagner les problématiques posées par la migration dans ses différentes dimensions dans son contexte national, régional et international et à mettre en exergue ses répercussions humaines longtemps négligées dans l’agenda des grandes nations concernées par ce phénomène, qui privilégient plutôt la mise en place de politiques de fermeture des frontières et des législations rigoureuses.

Cet ouvrage, dont la coordination des cahiers scientifiques a été confiée à l’enseignant-chercheur Driss Lagrini, regroupe les exposés, les études et les interventions de participants à une conférence internationale organisée en janvier 2018 à Marrakech par l’OAM, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) en partenariat avec la Fondation Hanns Seidel. 


Ce livre de 228 pages (format moyen) comporte des études en langues arabe et français de chercheurs et experts du Maroc, Tunisie, Algérie et Mauritanie appartenant à des champs disciplinaires variés.

Il traite le phénomène de divers angles en relation avec la dimension des droits de l’Homme de la migration dans le contexte national, régional et international et dans ses contextes historiques, en mettant l’accent sur la relation entre droit au développement et migration et la citoyenneté.

Cet ouvrage, publié avec le soutien du CCME, aborde aussi la migration des jeunes issus de pays arabes vers les pays de l’Union européenne (UE), analyse les conditions de vie des jeunes marocains immigrés en Italie, la situation des migrants étrangers au Maroc et les Marocains résidant à l’étranger, le droit au retour et la problématique de la réintégration et le rôle des migrants dans le développement.

L’ouvrage analyse aussi les causes de la migration clandestine et les droits des migrants irréguliers, de la femme et la migration et l’expérience des centres d’écoute des réfugiés au Maroc. 

Créée en 2011, l’OAM est une association qui œuvre pour la mise en œuvre des conventions conclues entre les pays maghrébins, pour un parlement maghrébin avec des pouvoirs élargis, un marché commun et une monnaie maghrébine unique ainsi qu’à la réouverture des frontières maroco-algériennes.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page