Éco-Business

Voyage éco-responsable : HPS intègre le programme corporatif SAF

HPS rejoint le programme corporatif SAF (Sustainable aviation fuel) d’Air France. Les deux acteurs s’impliqueront ensemble sur un engagement qui va au-delà de leur relation commerciale, pour travailler sur des actions concrètes permettant de contribuer à une industrie du voyage plus écologique.

HPS, un leader mondial dans la fourniture de solutions et services de paiement, devient la première entreprise au Maroc et en Afrique à contribuer de manière proactive à la réduction des émissions de CO₂, liées aux voyages de ses collaborateurs.

Cette action s’est concrétisée à travers la signature d’un accord entre l’opérateur marocain et Air France-KLM, pour l’accès au programme Corporate SAF (Sustainable aviation fuel) d’Air France-KLM. Ainsi, Brahim Berrada, directeur général Corporate du Groupe HPS, Abdeslam Alaoui Smaili, CEO du Groupe HPS, Nicolas Fouquet, directeur général Air France-KLM Afrique du Nord Sahel et Zoran Jelkic, directeur général Long courrier d’Air France-KLM, ont procédé à la signature de cet accord qui permettra aux deux acteurs de s’impliquer ensemble sur un engagement qui va au-delà de leur relation commerciale, pour travailler sur des actions concrètes qui vont permettre de contribuer à une industrie du voyage plus écologique.

Dans le cadre de ce programme SAF, HPS s’engage à verser une contribution annuelle que Air France investira exclusivement dans la production et l’utilisation de carburant d’aviation durable, certifié Gold standard. En adhérant à ce programme, HPS prend des mesures concrètes pour réduire les émissions de CO₂ et contribuer à la transition écologique de l’aviation et du tourisme.

À noter que cette mesure entre également dans la stratégie ESG globale du groupe HPS. Pour rappel, Air France et KLM participent, depuis de nombreuses années, à des programmes de recherche et développement sur les carburants alternatifs. Aujourd’hui, leur objectif est de parvenir à incorporer 10% de SAF d’ici à 2030.

Le SAF est fabriqué principalement à partir d’huiles de cuisson usagées, de déchets et de résidus forestiers. Il peut être incorporé au carburant fossile sans qu’il soit nécessaire de modifier le moteur. Son utilisation permet de réduire les émissions de CO₂, en moyenne jusqu’à 80%, par rapport à un carburant classique.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page