AutoÉco-Business

Volvo S60 T8 Recharge : au diable le diesel !

L’importateur marocain de Volvo lance la version hybride rechargeable de sa berline phare. Séduisante, luxueuse, rassurante et écologique, elle a, sans jeu de mots, le sens et l’essence de toutes les responsabilités.

De la nouvelle Volvo S60, les Marocains ne connaissent malheureusement pas grand-chose ! Et pour cause. Élue «Voiture de l’année 2020» au Maroc, l’ultime génération de cette suédoise avait à peine entamé sa carrière commerciale que la crise de la Covid-19 est venue lui couper l’herbe sous le pied ou plutôt les roues. Aujourd’hui, cette herbe est plus que jamais verte, à l’image même de la motorisation qu’abrite la S60 T8 Recharge ou Twin Engine, traduisez : deux moteurs. L’un carburant à l’essence, l’autre électrique et rechargeable sur secteur ou en roulant. En s’offrant dans cette version hybride rechargeable, la S60 devient autrement plus séduisante.


La force tranquille
Comme d’autres modèles de la marque, la S60 n’a pas besoin de rouler des mécaniques pour susciter l’émotion. Sans avoir une ligne spectaculaire, cette nordique parvient à capter la rétine. Un regard affirmé, une ceinture de caisse haute, un bel épaulement sur les ailes arrière, puis une malle savamment sculptée et le tour est joué ! La silhouette est attirante, d’autant plus que cette S60 hybride rechargeable est proposée en deux finitions hautes dites Inscription et R-Design. La première joue sur les chromes (calandre, entourage des vitres, bouclier arrière…), surteinte son vitrage latéral (+25%) et repose sur des roues en alliage de 19 pouces. La R-Design, elle, se veut un brin plus tape-à-l’œil avec ses teintes criardes (dont le «Rouge Fusion»), ses jantes sombres de 18’’, ses applications en noir laqué (coques de rétroviseurs, contour des vitres, calandre…) et ses deux sorties d’échappement rectangulaires entourant un diffuseur arrière. Dans les deux cas, on retrouve ce côté statutaire tant recherché par la clientèle ciblée et cela, bien que les dimensions de cette routière n’en font pas un paquebot roulant.

Du vrai luxe !
Comptez 4,76 m en longueur et un coffre dont la capacité baisse de 442 à 390 litres, du fait de la présence de batteries sous le plancher. L’habitabilité, elle, ne change pas et inscrit la S60 en phase avec des rivales directes comme l’Audi A4 ou la BMW Série 3. Mais pour ce qui est du mobilier intérieur, la suédoise fait clairement bande à part. Il n’y a qu’à voir l’aménagement de la console centrale et sa tablette verticale, le dessin ergonomique des sièges ou encore, la forme du bouton de démarrage situé juste derrière le levier de vitesses. Même si le combiné d’instrumentation 100% numérique (sur écran de 12,3’’), l’éclairage d’ambiance et le cuir figurent de part et d’autre, les deux finitions proposées diffèrent par leurs ambiances intérieures. Avec ses incrustations en bois, son pommeau de levier de vitesses en cristal et ses sièges en cuir rembourré, la S60 Inscription privilégie l’élégance et le raffinement. La finition R-Design, elle, verse plus dans la sportivité comme le montrent ses pédaliers chromés, son volant sport et ses inserts en aluminium maillé. Le badge R-Design se retrouve sur : les dossiers de sièges, les tapis de sol, les seuils de porte ou encore, au niveau du volant. Question équipement, les deux finitions proposent à peu de choses près le même contenu, lequel s’avère très bien fourni. Sont ainsi de série : la clim’ auto bizone, les radars de stationnement (av/ar) avec caméra de recul, les sièges avant chauffants et réglables électriquement, l’accès et démarrage mains libres, l’écran multimédia avec connectivité Bluetooth et compatibilité smartphone (Android Auto, Apple CarPlay), ainsi qu’une installation audio signée Harman Kardon à 14 HP et ampli de 600 W ! À tout cela, s’ajoute logiquement un arsenal sécuritaire parmi les meilleurs du segment, incluant le freinage autonome urbain City Safety, le régulateur de vitesse et de distance ACC, et même l’alerte de franchissement de ligne avec correcteur actif de la direction.

Les bienfaits de l’hybride rechargeable
En combinant un 2.0 litres essence à un bloc électrique rechargeable (placé sur le train arrière), la S60 Recharge offre une puissance totale de 390 ch et un couple de 640 Nm. Le tout, relié à une transmission automatique à 8 vitesses. Elle propose surtout le meilleur des deux mondes avec une consommation mixte qui baisse autour des 5 l/100 km, voire sous les 2 l/100 km (!) et la possibilité de parcourir 54 à 59 km en mode 100% électrique. Une belle autonomie qui suffit à une utilisation sans carburant pour les trajets du quotidien. Cela, d’autant plus que le moteur électrique peut se charger soit en roulant, via le sélecteur de modes de conduite (mode «Charge») ou lorsque le véhicule est en phase de freinage, soit sur secteur grâce à un câble adapté qui est fourni d’office. À ce titre, notons que cette S60 se recharge pendant 3 heures via une simple prise domestique. En fait, et c’est tout l’intérêt de cette version, sa puissante batterie lithium-ion de 11,6  kWh permet de faire d’importantes économies à la pompe. À l’achat, il faudra compter un peu plus de 600.000 DH, mais avec l’étiquette hybride, la S60 Recharge dispense de la vignette et surtout de la taxe de luxe. Pour ceux qui aiment le luxe, la sécurité et l’environnement, le calcul et le choix sont vite faits. 

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page