Éco-Business

Unimer : résilient face à la crise

Spécialiste des produits de la mer et appartenant à la galaxie du groupe agro-industriel Sanam Agro, Unimer affiche de bonnes performances au terme du 4e trimestre 2021. Le chiffre d’affaires consolidé a ainsi enregistré une hausse de 30% et s’élève à 430 MDH. S’agissant du C.A. de l’ensemble de l’année 2021, Unimer affirme qu’«il reste quasi stable comparativement à l’exercice précédent et s’établit ainsi à 1,051 MMDH».

Dans le détail, l’activité des semi-conserves des anchois a connu une campagne de pêche satisfaisante, celle des conserves de sardines a été marquée par la faiblesse et l’irrégularité des débarquements. Dans ce sillage, «l’impact a été atténué par la reprise de la pêche côtière courant le 2e semestre de l’année 2021», note Unimer dans sa communication financière. Le groupe a, par ailleurs, engagé des investissements, durant le 4e trimestre 2021, s’élevant à 10,6 MDH, contre 5,6 MDH à la même période de l’année 2020, notamment dans le développement de nouvelles unités industrielles.

Pour ce qui est de l’endettement net consolidé au 31 décembre 2021, il s’établit à 889 MDH, suite à une politique de rationalisation des charges, qui continue à pallier la hausse de l’endettement net consolidé de l’opérateur à fin 2021. S’agissant des perspectives, Unimer affirme que son «activité commerciale est basée sur des fondamentaux solides permettant de préserver à l’avenir les parts de marchés historiques, grâce notamment à la notoriété des marques». L’industriel compte sur la bonne dynamique des ventes futures, pour combler les baisses des marges opérationnelles qui ont été impactées par une inflation au niveau des prix de tous les intrants.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page