Éco-Business

Transport maritime : CMA CGM lance encore ses conteneurs itinérants

Après un franc succès en 2018, le français CMA CGM, troisième armateur mondial de porte-conteneurs, lance la deuxième édition de «Maroc conteneur tour», une tournée auprès des producteurs et industriels marocains dans sept villes du royaume, du 1er novembre au 23 décembre.

Dans sa volonté de toujours garder le contact avec ses clients, face à une situation inédite pour le transport maritime, le français CMA CGM, troisième armateur mondial de porte-conteneurs, se rendra dans sept villes marocaines, du 1er novembre au 23 décembre. Avec comme point de départ Tanger, une ville au coeur du transport logistique mondial, l’itinéraire s’inscrit dans le cadre de la deuxième édition du «Maroc conteneur tour» , une tournée auprès des producteurs d’agrumes, des primeurs et des industriels marocains. L’itinéraire sera parsemé de plusieurs escales, à Larache, Agadir, Essaouira, Marrakech, Fès et Casablanca. L’inauguration de ce conteneur itinérant a eu lieu à Casablanca, mardi 28 septembre, en présence notamment de représentants de l’Établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (FOODEX), des associations d’exportateurs (ASMEX), de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), de l’ambassade de France au Maroc et des partenaires du groupe au Maroc. Ces villes ont été choisies pour aller au plus près des producteurs et industriels marocains. Après une première édition centrée autour du conteneur «reefer» (réfrigéré) en 2018, le «Maroc conteneur tour», qui va parcourir au total plus de 2.600 km, permettra ainsi de nouveau d’échanger avec des experts du leader mondial du transport maritime et de la logistique. Au programme, des sessions de formation sur les bonnes pratiques d’empotage de conteneurs «reefer» mais aussi, cette année, de conteneurs «dry». «C’est un concept unique qui consiste à aller à la rencontre de nos clients», explique le directeur général du Groupe CMA CGM au Maroc, Christophe Colloc. À cette occasion, poursuit-t-il, «nous allons proposer des sessions de formation au profit de plusieurs centaines de producteurs et industriels marocains» .

Le groupe propose, notamment, des conteneurs Reefer «Climactive controlled atmosphere», capables de contrôler l’atmosphère dans le conteneur en fonction de la respiration naturelle des fruits, permettant de mieux maîtriser le mûrissement et d’en préserver toute la valeur nutritionnelle. Le premier transporteur de produits agricoles marocains à l’export, avec des lignes maritimes dédiées aux fruits et légumes, a par ailleurs développé, en partenariat avec Traxens, des conteneurs connectés permettant aux clients d’obtenir des informations complètes, sûres et en temps réel sur leurs marchandises. Le groupe met également à disposition de ses clients l’offre «Networking services», première et seule solution de mise en relation commerciale sur le marché, leur permettant de développer leur activité dans le monde et de trouver les fournisseurs ou clients répondant le mieux à leurs besoins. Partenaire historique du Maroc et des exportateurs marocains implanté dans le royaume depuis 1983, le Groupe CMA CGM relie le pays au reste du monde. Le Maroc revêt un caractère stratégique, en raison notamment de son dynamisme et de son rôle de carrefour des échanges entre l’Europe, l’Afrique et le bassin méditerranéen. Fort de son expertise et de ses 1.000 collaborateurs présents au Maroc, le Groupe CMA CGM y est devenu un leader du transport maritime et de la logistique avec 31 services maritimes escalant dans les trois principaux ports marocains (Agadir, Casablanca et Tanger Med) et desservant 81 ports, directement depuis le Maroc, ainsi que la présence de sa filiale, CEVA Logistics.

Christophe Colloc
directeur général du Groupe CMA CGM au Maroc

«Nous avons investi dans de nombreuses flottes de navires 100% au gaz naturel liquéfié. D’ailleurs, nous avons eu notre navire amiral, le CMA CGM Jacques Saade, premier navire au monde de 23 000 EVP propulsé au gaz naturel liquéfié et qui a accosté à Tanger en février. Il s’agit d’un bateau long de 400 m, plus long que la Tour Eiffel, et aussi large que quatre terrains de foot alignés. Une technologie précurseur pour préserver la qualité de l’air et accélérer la transition énergétique du transport maritime».

Repères

* Large couverture : 31 lignes et 81 ports, de et vers le Maroc.
* Une entreprise pourvoyeur d’emplois avec 1000 collaborateurs au Maroc.
* 30% de part de marché.
* Présence historique au Maroc depuis 1983 et sur 5 ports au Maroc.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page