Éco-Business

TPE : Les offres de financement se développent

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La 4e édition du Forum international de la TPE a mis l’accent sur les types de financements susceptibles d’ouvrir de nouvelles perspectives à ces entreprises.

Quels sont les types de financements susceptibles d’ouvrir de nouvelles perspectives aux TPE et auto-entrepreneurs? C’est la question sur laquelle s’est penchée la 4e édition du Forum international de la TPE, organisée le 28 mai par Attitudes conseil en partenariat avec la Chambre de commerce de Casablanca. La séance inaugurale, consacrée au financement et leviers de développement des TPE, a mis en lumière l’initiative de la Banque centrale concernant le fond de soutien de 3 MMDH. Le panel a également mis en avant le nouveau statut fiscal de l’auto-entrepreneur créé par le gouvernement pour promouvoir la création de l’emploi.


Le statut d’auto-entrepreneur a permis de réduire le poids de l’économie informelle, de développer l’esprit entrepreneurial et de réduire ainsi le taux de chômage grâce à l’auto-emploi. Le directeur de la supervision bancaire de Bank al-Maghrib, Lhassane Benhalima, a saisi l’occasion pour parler de l’Observatoire de la TPE, dont le conseil se tiendra le 13 juin prochain avec, à l’ordre du jour, la signature de la première charte de cette structure créée avec la DGI, l’OMPIC et la CNSS. «Cette initiative est vitale pour l’économie nationale», a souligné Benhalima.

De plus, Fatime Christiane N’Diay, spécialiste principale Genre-égalité-diversité du BIT a attiré l’attention sur le fait qu’il existe certes un mouvement d’ensemble pour appuyer la formalisation à travers les statuts des TPE mais que les problèmes au niveau du régime auto-entrepreneur réside en fait dans la rapidité de mise en place de ce statut. La première étape devrait être la sensibilisation pour éviter tout décalage entre les textes et leur mise en œuvre. «Les TPE marocaines devraient disposer d’un cadre de solidarité où elles peuvent se retrouver pour partager et faire leur propre lobbying.

Le Maroc pourrait s’inspirer de l’exemple de l’Afrique de l’Ouest pour la mise en place d’une telle plateforme», a-t-elle souligné. Selon le dernier recensement du Haut-commissariat au plan, il existe au Maroc 500.000 à 700.000 TPE avec un leadership féminin, soit seulement 13%. Il est à noter que le forum a mis à l’honneur les femmes entrepreneurs du Maroc. Au terme des discussions, il ressort qu’il est nécessaire de développer la communication et de créer des synergies entre les différents acteurs, de les mettre en réseau et surtout de coordonner les actions menées, qu’il s’agisse des actions de financement ou des actions d’accompagnement des TPE. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page