Éco-Business

Sécurité incendie : Casavigilance tente de tirer le marché vers le haut

Casavigilance ambitionne d’assurer une meilleure optimisation des projets de ses clients en s’orientant vers une logique d’ingénierie sécurité incendie (ISI). L’opérateur, qui s’inscrit ainsi dans la durée, projette même de conquérir de nouveaux marchés sur le continent africain.

Casavigilance, opérateur national œuvrant dans le domaine de la sécurité incendie (SI) depuis plus de 20 ans, apporte au secteur de nouvelles technologies et des outils innovants permettant de rehausser la qualité des prestations de SI des infrastructures, à destination des clients tant publics que privés. Récemment, l’entreprise a signé un partenariat stratégique avec Camus solutions immobilières, qui vise à développer la technique «Detex Innovation».

Il s’agit du premier détecteur-extracteur autonome de fumée d’incendie au monde. «Notre partenariat avec Detex Innovation vise à ouvrir une nouvelle voie pour le désenfumage au Maroc et à offrir à nos clients une solution alternative, sûre, flexible et apportant des avantages non négligeables», affirme Bakr Saad, directeur général de Casavigilance.

Pour expliquer les principes de cette nouvelle technologie, Jerôme Carrère, directeur général de Camus solutions immobilières, note que «Detex Innovation est une solution primée, développée par des experts de l’incendie, qui ouvre des possibilités plus économiques et pérennes aux développeurs et gérants immobiliers. Améliorer la sécurité incendie de bâtiments existants ou en développement, avec une solution facilement adaptable, c’est le sens de notre partenariat avec Casavigilance».

Ce n’est pas l’unique valeur ajoutée qu’apporte Casavigilance au marché national. Agréée par la Protection civile, la Société centrale de rassurance (SCR), les assurances AT et RC… mais aussi CNPP Afrique et Famasar (acteurs de référence internationale en prévention et maîtrise des risques), l’opérateur apporte de réelles solutions dans le domaine de la sécurité incendie ainsi que dans les études d’ingénierie, d’assistance technique, de formation ou encore de surveillance spécialisée.

«Notre savoir-faire académique et professionnel nous place à l’avant-garde des autres bureaux d’études pour produire des prestations de qualité incomparable à tous les niveaux et dans tous les domaines touchant à la sécurité incendie», assure le DG de l’entreprise.

Casavigilance, qui est présent sur le marché marocain à travers 4 villes, a réalisé un chiffre d’affaires de 13,5 MDH en 2021, en croissance de 15% par rapport à 2020. Il a participé à plusieurs projets de référence nationale, notamment les tours ANP, la CIMR et BCP, le Grand théâtre de Rabat, les magasins Carrefour d’El Jadida et de Safi.

La demande a, en effet, connu une croissance exponentielle en termes d’ingénierie sécurité incendie. Depuis 2020, les autorisations de construction ne passant plus par les services de la Protection civile pour faire valider les plans de sécurité incendie, l’Agence urbaine est tenue d’exiger une attestation ou validation de l’un des trois bureaux d’études techniques (BET) incendie agréés, attestant que le plan du projet est conforme à la réglementation.

En tout cas, et pour ce qui est des perspectives de croissance de Casavigilance, la conquête du marché africain est plus que d’actualité pour l’opérateur. Ce dernier vise ainsi des partenariats à forte valeur ajoutée d’ici la fin d’année, notamment au Sénégal.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page