Éco-Business

Saloua Karkri Belkeziz : «Les entreprises bénéficieront d’un coaching»

Saloua Karkri Belkeziz
Présidente Afrique d’Inetum

En quoi le prix ADMA sera-t-il bénéfique aux lauréats ?
Les managers lauréats du prix seront gratifiés d’une formation certifiante Lean Six Sigma Green Belt (formation d’une durée de deux semaines, destinée aux dirigeants, managers, chefs de projet ou cadres dans les entreprises de services ou industrielles) délivrée par l’École centrale de Casablanca. Au-delà de ce prix, les managers bénéficieront d’une bonne visibilité, à travers une campagne de communication. Les entreprises, employant les managers lauréats, bénéficieront d’un coaching et d’un accompagnement des experts de Capital Consulting, branche Consulting d’Inetum en Afrique, sur une problématique stratégique, managériale, opérationnelle ou technologique en lien avec leur transformation digitale.


Comment les projets lauréats ont-ils été choisis ?
Il y a eu trois phases de sélection. La première pour le contrôle d’éligibilité et short list : éligibilité de l’entreprise/éligibilité du candidat/complétude du dossier. Ensuite, il y a eu une phase de lecture et d’évaluation pour définir des dossiers shortlistés et enfin la présentation par les lauréats des dossiers nominés. Les critères d’évaluation retenus sont la qualité de la présentation du dossier reçu, l’intérêt du Use case, le degré d’innovation et de qualité, les résultats atteints pour l’entreprise, la contribution RSE (inclusion et durabilité) et la qualité de la démarche de mise en œuvre du projet. Je rappelle que le jury se compose aussi bien des directeurs de différentes filiales Inetum que des patronats du Maroc, du Sénégal, de la Tunisie, de la Cote d’Ivoire et du Cameroun.

Quelles étaient les conditions requises pour prendre part à ce concours ?
Pour les entreprises, il faut être implanté dans un pays d’Afrique centrale, d’Afrique de l’Ouest ou d’Afrique du Nord et évoluer dans le secteur privé ou public. Pour les managers, ils doivent être âgés de moins de 35 ans et avoir déjà conduit un projet de transformation digitale dans son entreprise. 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page