Éco-Business

Régionales de l’Investissement : près de 20 MMDH de potentiel d’investissement pour BCP

Le road-show des Régionales de l’investissement continue avec les étapes dédiées aux Régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Marrakech-Safi. À date, pas moins de 940 projets de TPME ont été retenus lors de cette tournée. Ils représentent un potentiel d’investissement de près de 20 MMDH. Sur les 12 MMDH de besoins de financement identifiés, plus de 3 MMDH ont déjà été accordés.  

Carton plein pour les deux nouvelles escales du road-show des Régionales de l’investissement, l’évènement phare du groupe Banque centrale populaire (BCP). Il s’agit des étapes Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Marrakech-Safi, lesquelles ont réuni de nombreux institutionnels et opérateurs économiques pour discuter des potentialités régionales et des différents dispositifs d’accompagnement mis en place.

Région TTA : zoom sur l’industrie automobile
Lors de l’escale dédiée à la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, tenue le 23 septembre dernier, l’industrie automobile et la logistique ont été à l’honneur. À cet effet, Jalil Sebti, directeur général de la Banque commerciale chez BCP, a souligné l’importance qu’occupe la Région dans le dispositif d’accompagnement des Régionales de l’investissement. Il assure que «plus de 800 MDH d’investissement y sont en attente de concrétisation».

De plus, l’accent a été mis sur la position qu’occupe le secteur automobile dans l’économie nationale, notamment en termes d’exportation, ainsi que le rôle moteur que joue la logistique pour le développement des échanges commerciaux. Un focus a notamment été fait sur le modèle TMSA en tant que hub logistique et industriel visant à accroître l’attraction des investissements. Il faut dire que la Région présente une panoplie d’opportunités industrielles, qui permettent d’entrevoir un potentiel supplémentaire d’exportation qui dépasse les 90 MMDH.

Par ailleurs, lors de cette étape, les intervenants n’ont pas manqué de souligner le virage pris par cette industrie vers la mobilité durable et l’importance de la décarbonation des industries pour la concrétisation de ces opportunités à l’export, notamment vis-à-vis d’une réglementation de plus en plus exigeante dans ce domaine chez nos principaux partenaires commerciaux à l’international. Durant cette journée dédiée à la Région TTA, les participants ont pris connaissance des différents programmes mis à la disposition des industriels par le Conseil de la Région et Maroc PME, complétés par les offres mises en place par le groupe BCP, aussi bien via son réseau bancaire qu’à travers sa filiale CIB Offshore.

Marrakech-Safi : le secteur de la chimie en force
Le roadshow des Régionales de l’investissement, qui s’est déplacé le 28 septembre à Marrakech, a mis en lumière le secteur de la chimie-parachimie, une des branches industrielles les plus prometteuses de l’économie marocaine. C’est une industrie transverse et polyvalente qui couvre une dizaine de filières telles que le phytosanitaire, la peinture, la cosmétique, les détergents, le verre ou encore le gaz industriel. C’est aussi le premier secteur industriel en termes d’activité, avec plus de 1.500 entreprises assurant 60.000 emplois directs.

L’industrie, qui occupe une place prépondérante dans l’économie nationale, représente un chiffre d’affaires de 120 MMDH, soit 12% du PIB, dont 75 MMDH dédiés à l’exportation. Lors de cette étape, il a été noté qu’afin d’adresser sereinement le marché international, les opérateurs concernés sont appelés à accélérer leurs efforts de décarbonation. L’industrie chimique et para-chimique se veut être, aujourd’hui, pro-active et éco-responsable. «Dans un contexte de hausse des prix de l’énergie, miser sur l’économie verte représente une opportunité de gains de productivité très intéressante», déclare Jalil Sebti qui salue la prise de conscience des acteurs nationaux tournés vers l’export. Il a également été précisé que la Région Marrakech-Safi enregistre l’un des plus importants volumes d’investissement. En effet, sur les 1,4 MMDH de besoins de financement identifiés, 400 MDH ont été satisfaits. Avec un potentiel d’investissement de plus de 2,3 MMDH, cette Région talonne celle du Grand-Casablanca, première en termes de gisement d’investissements.

12 MMDH de besoins de financement identifiés 

Jalil Sebti, directeur général de la Banque commerciale BCP a dressé un bilan d’étape des Régionales de l’investissement, en soulignant le rôle de la plateforme, mise à la disposition des entreprises à travers cette tournée, dans la promotion de l’investissement dans les Régions. La tournée a donc été marquée par la présence et l’engagement de 78 partenaires publics et privés et a touché près de 5.000 entreprises au niveau national. L’offre commerciale de la banque a été enrichie par la signature de plus de 15 conventions au cours de cette tournée. Au final, ce sont quelque 500 entreprises qui ont pu bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans le cadre des workshops. La tournée a également permis d’identifier pas moins de 940 projets de TPME, représentant un potentiel d’investissement de près de 20 MMDH. Sur les 12 MMDH de besoins de financement identifiés, plus de 3 MMDH ont déjà été accordés. Une enveloppe d’un montant équivalent est en cours de concrétisation. À noter que 51% des financements octroyés concernent les projets industriels et 13% portent sur des financements verts.

 

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page