Éco-Business

Premier semestre solide pour M2M Group

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
M2M Group est spécialiste de la transaction électronique sécurisée./DR

 
Sur les six premiers mois de l’année 2016, le spécialiste marocain de la transaction électronique sécurisée, M2M Group, affiche des revenus consolidés en hausse de 28% à 99 MDH, relèvent les analystes de BMCE Capital Bourse.


Cette évolution est le fruit du lancement d’une nouvelle génération de produits MX-PLUS consolidant la robustesse des plateformes technologiques du groupe, ainsi qu’une présence consolidée sur les marchés de la monétique, de l’E-GOV et de la billettique transport.
Cette performance est également attribuable à une diversification étendue aux nouveaux écosystèmes de l’inclusion financière, de l’université numérique, de la smart city et du smart campus et une synergie productive entre les métiers du Groupe M2M, ajoutent les analystes.

Au niveau opérationnel, le résultat d’exploitation s’améliore de 28,2% à 25,3 MDH, intégrant une hausse des charges d’exploitation de 31,5%, due à l’augmentation de 35,4% des charges du personnel. La marge opérationnelle ressort, ainsi, en quasi-stagnation à 25,6%.

Incluant un résultat financier positif de 393,8 KDH et un résultat non-courant toujours négatif à -2,6 MDH, le résultat net consolidé se bonifie de 7,8% à 13,4 MDH. Néanmoins, la marge nette baisse de 2,5 points à 13,6%.

À l’opposé, le résultat net part du groupe s’effiloche de 24% à 5,9 MDH, tenant compte de l’impact de la hausse des intérêts minoritaires de 61,1% à 7,5 MDH.

Sur le plan bilanciel, les analystes financiers soulignent un fonds de roulement de 138,1 MDH, en baisse de -2,9% comparativement à fin 2015, tandis que le besoin en fonds de roulement se détériore de 2% à 132,9 MDH. 

Par conséquent, la trésorerie nette se dégrade fortement mais reste, toutefois, positive à 5,1 MDH (contre 75,7 MDH au 31/12/2015),.

Étant donné l’absence de dettes financières long-terme, la société affiche une situation de désendettement sur la première moitié de 2016. L’endettement net ressort, ainsi, à -5,1 MDH, contre -75,7 MDH au 31/12/2015.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page