Éco-Business

Plan de continuité d’activité : Disway muscle sa stratégie

Disway, opérateur de la distribution en gros de matériel informatique et télécom, a mis en place un Plan de continuité d’activités, qui lui permet de résister à la crise et de réaliser des profits dans un contexte où beaucoup d’entreprises enregistrent des pertes.

Selon Disway, la progression de son RNPG s’explique essentiellement par l’amélioration de son résultat financier sous l’effet combiné de la bonne gestion du risque de change et de la maîtrise des charges d’intérêts. Le chiffre d’affaires consolidé affiche une croissance de 3% à 826 MDH, qui s’explique à la fois par la forte demande de PC portables au début du confinement, mais aussi par une reprise de la Business value à l’international. L’amélioration du mix produits, combinée à la baisse des charges d’exploitation suite au confinement, a permis l’amélioration du résultat opérationnel du groupe à 62 MDH en augmentation de 3%, indique la même source. «Au 30 juin 2020, l’endettement net est de 74 MDH, en baisse de 34 MDH et le total bilan consolidé ressort à 1.083 MDH.» Le groupe Disway assure également maintenir sa solidité financière avec un financement global assuré à 90% par ses fonds propres.


Par ailleurs, dans un contexte où beaucoup d’entreprises, au Maroc comme à l’international, ont enregistré des pertes causées notamment par la crise du coronavirus, Disway a pu maintenir sa stabilité. Une stabilité qui s’explique notamment par une stratégie solide mise en place par le groupe pour survivre à la crise. Hakim Belmaachi, président du groupe Disway, nous a confié à ce sujet : «Nous avons activé un Plan de continuité d’activités, de manière à assurer le backup des équipes en mettant une grande partie en télétravail ou en congé. Nous disposions déjà d’une infrastructure sur le cloud qui nous permet de travailler à distance et de manière collaborative. Cela a été un atout important pour la mise en place du télétravail.» Et le président de Disway de préciser que le groupe a su maintenir les emplois et les salaires de l’ensemble de ses collaborateurs. Hakim Belmaachi est toutefois conscient des conséquences de cette crise sur de nombreuses entreprises, dont certains clients de Disway. «Les aides gouvernementales et les crédits bancaires ainsi que les reports d’échéances fiscales étant à présent terminés, la trésorerie des entreprises sera mise à rude épreuve durant les mois à venir. Il faut donc être vigilants et gérer avec prudence les risques accrus de défaillance. Comme dans toute crise, il y aura certainement de la consolidation qui se fera sur le marché et les acteurs les plus forts vont pouvoir émerger plus facilement.» Concernant les projets en cours, Hakim Belmaachi a fait savoir que le groupe Disway prévoyait une extension de ses capacités logistiques sur un nouvel axe stratégique. «Notre plateforme actuelle de 20.000 m2 couverts dans la zone de Sapino (Aéroport de Casablanca Mohammed V) est pleinement opérationnelle depuis le début de l’année et nous allons acquérir du foncier additionnel dans une nouvelle zone pour des extensions futures», a-t-il ajouté.

Le groupe entend également préserver ses acquis en termes de part de marché, «consolider» sa «position de leader» et profiter de la reprise sur les grands projets étatiques. Il compte aussi poursuivre l’effort de développement de ses filiales en Tunisie et en Afrique de l’Ouest à travers, notamment, l’élargissement de son offre «produits». 

Mariama Ndoye/ Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page