Éco-Business

Philip Morris Maroc. Heets en vente dans les duty free

La firme marque des points dans la généralisation de la commercialisation de ses Heets Cigarettes à risque réduit utilisées pour son produit phare, l’IQOS, reconnu par la FDA comme produit de tabac à «risque modifié». Ce produit est aujourd’hui disponible dans les duty free, en attendant d’arriver sur le marché local.

Connus dans tous les pays où le produit phare de Phillip Morris International (PMI) est commercialisé, les Heets s’invitent sur les étals des duty free marocains. Il s’agit de sticks ou mini-cigarettes qui servent de recharge pour le produit phare de Philip Morris, l’«IQOS», décrit comme un produit du tabac à «risque modifié».
À l’occasion du lancement de ce nouveau produit sur le marché marocain, organisé par Philip Morris Maroc (PMM) au duty free de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, Mohamed Amine Bouayoune, directeur développement Duty Free Moyen-Orient et Afrique, a assuré que dans un premier temps, les Heets seront commercialisés au niveau des duty free de Casablanca et Marrakech. «Marrakech et Casablanca sont les principaux aéroports du Maroc. Ils représentent 71% du trafic aérien et offrent de ce fait une excellente visibilité pour promouvoir ce produit à risque réduit», a-t-il précisé. Et vu les circonstances actuelles liées à la crise sanitaire, les autres duty free du royaume devront attendre. «Dès que la situation sanitaire le permettra, nous lancerons Heets dans les aéroports d’Agadir et de Rabat, ainsi que dans ceux d’autres villes au Maroc», ajoute Bouayoune .


Un franc succès
À noter que l’IQOS rencontre un franc succès de par le monde. À fin 2018, environ 6,6 millions de fumeurs adultes avaient arrêté de fumer et étaient passés à l’utilisation du produit de tabac à chauffer IQOS, de Philip Morris, actuellement disponible dans plus de 44 marchés. Au 31 mars 2020, PMI estime qu’environ 10,6 millions de fumeurs adultes dans le monde avaient déjà arrêté de fumer et étaient passés à IQOS. Un programme scientifique rigoureux a été mis en place par la multinationale derrière ce produit novateur. En effet, plus des 250 études publiées par PMI depuis 2011 (des études indépendantes) ont été menées sur le sujet, notamment par des agences gouvernementales comme l’Institut fédéral d’évaluation des risques en Allemagne ou encore l’Institut national de la santé publique et de l’environnement aux Pays-Bas. Dernière concertation en date de l’IQOS, celle autour de l’autorisation de sa commercialisation aux États-unis par la Food and Drug Administration (FDA), en date du 7 juillet. Le système de chauffage électronique du tabac de PMI a donc été reconnu «produit du tabac à risque modifié» (Modified Risk Tobacco Product).

Quelle utilisation ?
«Pour être optimale, l’utilisation d’IQOS nécessite une bonne connaissance du produit. C’est pour cette raison que l’appareil IQOS est généralement lancé sur le marché domestique avant de l’être sur le duty free, et ce de façon à proposer un service client optimal, notamment en matière de SAV», nous explique Jalal Ibrahimi, directeur général de Philip Morris Maroc. La filiale marocaine de PMI pense qu’un accompagnement et l’accès à des informations précises sont de nature à orienter les choix des fumeurs adultes vers des solutions moins nocives pour leur santé. Ibrahimi rappelle dans ce sens que «l’IQOS ne se base pas sur la combustion et a été développé sur la base d’arguments scientifiques probants, ce qui en fait un produit différent».

Et le marché local ?
PMM compte bien introduire ce produit sur le territoire marocain. «Notre objectif est de faire du Maroc l’un des premiers pays d’Afrique dont les fumeurs adultes pourraient bénéficier de ces produits de tabac chauffé à risque réduit», affirme Ibrahimi. Le projet de loi de Finances a en effet prévu une catégorie fiscale dédiée au tabac chauffé. Aussi, la dernière mouture de la loi 46-02 inclut désormais plusieurs catégories dont celle du tabac chauffé. «Toutefois, la commercialisation de Heets (notre marque de tabac chauffé) nécessite certaines pré-requis», déplore le directeur général de Philip Morris Maroc. Il s’agit notamment d’une réglementation adaptée en vue d’une commercialisation dans des conditions optimales, à l’instar de ce qui se passe aux États-unis, et auparavant en Grande-Bretagne au Japon notamment. En tous cas, Philip Morris Maroc estime que les fumeurs adultes marocains méritent d’avoir accès à des produits alternatifs à risque réduit qui restent un meilleur choix que la cigarette. Toutefois, pour qu’un fumeur adulte puisse se tourner vers des produits sans combustion à risque réduit, il doit accéder à l’information concernant cette catégorie de produits. En d’autres termes, la sensibilisation des fumeurs est capitale. Rappelons que cela fait plusieurs années que Philip Morris International a annoncé sa stratégie basée sur un «avenir sans fumée». La firme mène une transformation dans l’industrie du tabac puisque, à terme, elle ambitionne de remplacer les cigarettes par des produits sans fumée, au bénéfice des adultes du monde entier.
Bref, l’avenir devrait se dessiner sans fumée !

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page